Transports – Faisabilité, utilité et mobilisation générale !

C’est un dossier lourd en arguments. La municipalité veut que ses projets de créations de transports, déclarés faisables et utiles par des études, soient inscrits au Contrat de plan État-Région.

Demande soutenue par Plaine Commune. Et pour l’appuyer davantage, les Stanois peuvent signer une pétition.

Transports - Faisabilité, utilité et mobilisation générale ! - Ville de Stains

La région a récemment informé la municipalité de la reprise des négociations en vue de l’élaboration du contrat de plan État-Région 2021–2027 (CPER). Il s’agit du cadre incontournable de la planification du financement des projets structurants à l’échelle régionale. À cette occasion, le maire défend trois grands projets de transports lourds. « Il s’agit de projets essentiels pour l’amélioration des conditions de vie et de déplacement des habitants et des salariés, ainsi que pour le développement futur de ce territoire » a-t-il notamment déclaré lors du conseil municipal durant lequel un vœux a été approuvé par l’assemblée délibérante.

La ville de Stains présente donc trois projets : une ligne de tramway entre Saint-Denis Université et Garges Sarcelles, une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) entre La Courneuve-Six Routes et Stains-La Cerisaie, avec la possibilité de prolongement au sud en direction de Carrefour Pleyel et le prolongement de la ligne 12 du métro jusqu’à Stains-La Cerisaie en interconnexion avec les lignes 16/17, le T1 et le T11 express.

DES ÉTUDES VALIDENT LES PROJETS

Ces derniers sont appuyés par la réalisation d’études techniques demandées par la ville. L’une en 2017 qui fait émerger un scénario proposant le développement de deux nouvelles lignes de transport en commun en site propre (TCSP) en Y, avec une ligne de tramway sur l’axe est-ouest, et un bus à haut niveau de service sur l’axe sud nord et une seconde lancée fin 2019 par l’EPT Plaine Commune.

Ce travail continue d’être consolidé à travers différentes rencontres avec Île-de-France Mobilité (IDFM), le département de la Seine-Saint-Denis, les villes La Courneuve et Saint-Denis, ainsi que celle de Garges-Lès-Gonesse et le Département du Val d’Oise. Ce positionnement est une manière de prendre les devants, de mettre toutes les chances du côté de la ville et faire valider l’ambition stanoise.

Les Stanois, qui souhaitent voir ces projets aboutir, peuvent signer la pétition pour faire valoir ce besoin d’amélioration dans les déplacements (disponible prochainement, notamment sur les réseaux sociaux de la ville). Stains est un territoire en pleine transformation et a besoin d’une forte mobilisation citoyenne pour faire aboutir ce projet de transports lourds indispensables.

• R.H.

Un soutien de poids

Mardi 24 s’est tenu le Conseil du territoire de Plaine Commune. Et dès l’ouverture des débats, il a été question de valider un voeu portant sur les transports et en particulier sur les projets défendu par la vile de Stains.

Ainsi, Mathieu Defrel, adjoint au maire qui y siège en qualité de conseiller en charge des transports et déplacements, a rappelé à ses homologues, l’importance et la cohérence du projet tant sur le plan socio-économique qu’écologique. Le voeu adressé à l’État et à la présidente de région a été validé à l’unanimité par le conseil du territoire. Un soutien de poids d’une des premières intercommunalités qui conforte la dynamique portée par la ville de Stains en matière de transports lourds.

Voir aussi

elit. amet, fringilla libero Sed ultricies diam nunc