Solidarité – La Protection civile acheminera les dons des Stanois

Les Stanois qui se sentent solidaires avec les civils ukrainiens peuvent faire des dons de solidarité par le biais de la Maison des associations.

Solidarité - La Protection civile acheminera les dons des Stanois - 1 - Ville de Stains

Depuis trois semaines, la population civile ukrainienne, si elle ne fuit pas son pays, subit le feu d’une guerre. Les médias suivent en boucle ces évènements. Sans rentrer dans les raisons de ce conflit, on y voit, entend ou lit la souffrance de ces êtres humains.

Naturellement, beaucoup de personnes souhaitent les aider, être solidaires. Notamment en ville, où de nombreux Stanois cherchent comment faire. « Chaque jour, nous sommes sollicités par des coups de téléphone ou des passages, nous confie-t-on à l’accueil de la mairie. Nous les orientons donc sur la Maison des associations. » La municipalité propose en effet de recueillir des dons dans cette structure municipale située au 6, avenue Jules-Guesde.

Après un tri et un empaquetage méticuleux orchestré par les agents municipaux bénévoles et des associations, c’est la Protection civile Paris Seine qui se chargera ensuite de l’acheminement des palettes. « Il y a des besoins. Tels que logistiques comme des lits de camp, des sacs de couchage, des couvertures de survie, du matériel électrique : projecteurs, lumières, rallonges, générateurs. D’hygiène comme du gel et savons pour le corps, des dentifrices, des brosses à dents, des couches, des rasoirs, des mousses à raser, des serviettes hygiéniques, à la Maison des associations on lit la liste transmise par la préfecture. Des besoins de produits de secours comme des gants à usage unique, des masques chirurgicaux, des blouses médicales, des bandages élastiques, des garrots, des lecteurs à glycémie, des pansements, des solutions antiseptiques, des respirateurs, etc. »

Il est également possible d’y emmener de la nourriture, mais uniquement des produits secs. Et pour les vêtements uniquement des manteaux.

« Vous pouvez aussi faire des dons à la Croix-Rouge en remplissant le formulaire suivant : https://www.icrc.org/fr/don/crise-en-ukraine, » ajoute la préfecture. En ville, le Comité local du Secours populaire Français récolte lui aussi des dons d’argent.

• CAROLE SAPIA

Voir aussi

tristique neque. amet, venenatis Sed dolor. mattis elementum efficitur. quis, Phasellus in