Quartiers Maroc et Avenir – ‘‘ Nos femmes inspirantes sont désormais visibles ’’

«Des femmes dans l’histoire sont inspirantes, pour nous femmes d’aujourd’hui, expliquent les participantes au projet « Place aux femmes » porté par l’association Mémoires Croisées. C’est pourquoi, quand le bailleur CDC Habitat social (le financeur) et la Maison pour tous des quartiers Maroc et Avenir (le partenaire), nous ont proposé ces ateliers, nous avons accepté d’emblée ! »

Le photographe Philippe Monges entouré d’une partie des participantes au projet « Place aux femmes ». © Naella Tahrat

« Place aux femmes » est un projet artistique participatif développé par le photographe-auteur Philippe Monges qui explique sa démarche : « J’ai souhaité inviter à réfléchir sur la place des femmes dans l’espace public, dans nos villes et plus généralement dans la société. L’intention est de leur redonner plus de place en renommant nos rues, nos résidences, nos bâtiments publics avec des noms de femmes qui nous inspirent par leur parcours ou leurs combats. »

Un engagement commun à celui de la municipalité de « féminiser » le nom des bâtiments et espaces publics et qui a donc séduit la Maison de quartier.

Depuis janvier, le photographe anime donc régulièrement des ateliers. « Nous avons dû d’abord trouver des femmes inspirantes pour nous, qu’elles soient célèbres ou pas, de France ou d’ailleurs dans le monde », expliquent les femmes qui se sont prêtées ensuite au jeu d’écrire un texte sur celles qu’elles avaient choisi.

Ensuite, des plaques de rues légendées ont été fabriquées, et ces derniers jours, les participantes se sont retrouvées pour les accrocher.

Une plaquette retraçant le projet a été distribuée dans la cité du Maroc pour inviter les habitants à, eux aussi, faire des propositions. « Alors, partagez vos femmes inspirantes via un simple mail à stainsfemmes@gmail.com pour aller plus loin dans ce projet ! », invitent ces femmes inspirées.

SI VOUS VOULEZ DECOUVRIR QUI SONT CES FEMMES, SUR LES PANNEAUX UN PETIT TEXTE LES PRESENTE :

• AÏCHA KHALIL (femme inspirante pour Nadia) rue de Poissy
• AÏCHA ECH-CHENNA (femme inspirante pour Naïma) rue et parc Francis- Auffray
• MÈRE TERESA (femme inspirante pour Latifa) rue du Président Harding
• JOSÉPHINE BAKER (femme inspirante pour Nadia) rue Parmentier
• GRETA THUNBERG (femme inspirante pour Catherine) angle de la rue Francis-Auffray
• FATIMA MERNISSI (femme inspirante pour Mariam) rue Fontenay
• KHADIJA BINT KHUWAYLID (femme inspirante pour Mariam) rue de Pontoise
et aussi DJAMILA BOUPACHA, HASSIBA BEN BOUALI, LA REINE ESTHER.

• C.S.

Cet article est disponible dans le Stains Actu N°1081 paru le 23 juin 2022

Voir aussi

consectetur ut venenatis id commodo Praesent mattis sed pulvinar venenatis, Donec sit