Fabrication de masques – Chantale a besoin d’élastiques et de tissus

En ville, des bénévoles fabriquent des masques un peu partout. Avec l’aide des centres sociaux, de la Maison des associations, seuls chez eux… Et tout le monde peut les aider en donnant du tissu par exemple.

La municipalité de son côté travaille à organiser une coordination entre tous ces bénévoles afin de les accompagner dans ces créations.

« Quand j’ai entendu qu’il y avait une pénurie de masques, j’ai regardé ma machine à coudre et je me suis dit pourquoi pas fabriquer quelques masques et les donner à la Maison des Associations qui les distribuerait. » Chantale connait bien cette structure municipale car elle est présidente de l’association « La main qui soutient et qui nourrit ».

 

confection bénévole masques solidaires - Ville de Stains

 

« En les donnant à la mairie, comme nous ne pouvons plus organiser de maraudes, je soutiendrai à ma manière les bénévoles qui viennent en aide aux gens qui sont dans la difficulté en prenant des risques tous les jours. C’est comme ça que m’ait venue l’idée de coudre ces premiers masques. »

La Stanoise a trié tous les tissus qu’elle avait chez elle, les a coupés et créé des masques durables car lavables, certains avec le papier à ajouter, et les a donnés à la responsable de la Maison des associations. Ravie et sachant qui en avait besoin en urgence sur la ville, cette dernière lui a ensuite emmené à son tour d’autres tissus. Chantale, prépare une seconde fournée. Face au besoin, elle voudrait continuer mais commence à manquer de matériel comme des élastiques. »

Si des Stanois en ont des fins de couture que l’on peut avoir dans ses boîtes de couture et du tissu, et sont prêts à en faire don, ils peuvent contacter le 06 38 39 87 87.

« On vit un moment difficile et contraignant pour tout le monde. Je suis fière de pourvoir participer à la solidarité dans ma ville tout en portant le projet de mon association, qui est de “soutenir” et de “nourrir”. Chantale a déjà fourni 20 masques aux bénévoles qui s’activent avec l’association des commerçants du marché du centre et en prépare 20 autres. Ça lui fait du bien de se sentir utile. « Il n’y a pas de limites, encourage-t-elle, tout le monde peut aider avec les moyens du bord. A Stains beaucoup en ont besoin, mais nous y vivons heureusement une grande vague de solidarité. Ce mot signifie simplement s’entraider, accompagner et avancer ensemble. »

Chantale n’est pas la seule à créer des masques. D’autres bénévoles, telle que Karine du Moulin Neuf, sont sur leur machine à coudre. Si les centres sociaux en accompagnent certaines, la municipalité travaille à offrir un soutien logistique plus large et coordonné à l’ensemble de ces bénévoles.

Pour faire des dons de tissus et d’élastiques à l’association La main qui soutient et nourrit, un contact : 06 38 39 87 87

Carole Sapia

Voir aussi

velit, leo. mattis consequat. lectus Aenean odio consectetur id fringilla