Clos Saint-Lazare – Romain Rolland joue les bons élèves du tri sélectif

Depuis la fin 2020, les élèves de l’école élémentaire expérimentent le tri sélectif en lien avec la start-up de l’économie sociale et solidaire, Les Alchimistes. Laquelle s’appuie sur la pédagogie de son site de compostage implanté rue d’Amiens. Explications.

Clos Saint-Lazare - Romain Rolland joue les bons élèves du tri sélectif - Ville de Stains

Au Clos, les élèves de l’école élémentaire Romain Rolland prennent leurs parents par la main… Du moins, en ce qui concerne le tri des déchets alimentaires puisque les 14 classes de l’établissement dirigé par Thierry Adrassé se sont engagées, depuis l’automne 2020, dans un projet pédagogique autour de cette thématique aux côtés de l’équipe des Alchimistes.

Petit rappel utile : une partie des déchets alimentaires des habitants du Clos est collectée séparément et à cheval depuis septembre 2020 puis transformée ensuite en compost sur la ZAC des Tartres par les Alchimistes, jeune start-up de l’économie sociale et solidaire.

Une entreprise écologique soutenue donc par tout un travail de pédagogie en direction des plus jeunes : « L’intérêt de ce que l’ont fait avec les élèves de Romain Rolland, c’est qu’on ne se limite pas à de la théorie, explique Maxime Cherbonnel, le responsable des Alchimistes à Stains.

Sur notre site de la rue d’Amiens, ils ont, par exemple, pu voir notre composteur électromécanique « Tidy Planet » en action et ça les a captivés. Du coup, ils sont devenus nos meilleurs ambassadeurs. Maintenant, lorsque je croise des parents, ils me racontent souvent que leurs enfants sont très attentifs au tri des déchets. Ils les « sermonnent » même ! ».

L’avantage, c’est que les interventions régulières prodiguées par Les Alchimistes se coordonnent parfaitement avec le programme scolaire dédié à l’écologie. « C’est effectivement une chance d’avoir un de nos enseignements qui s’incarne dans notre ville, se félicite Monsieur Adrassé, le directeur de Romain Rolland. Et puis, ça connecte aussi nos programmes avec le quotidien des enfants, sans compter que la collecte des déchets à cheval amène un peu d’humanité dans un environnement très urbain. »

Du coup, les plus de 300 élèves impliqués dans le programme sont d’excellents élèves avec plus de 2,6 tonnes de bio déchets valorisées depuis décembre 2020, ce qui a permis de produire 143 kilos de compost. Reste maintenant à leurs aînés du collège Barbara à prendre le relais puisqu’une classe de 4e de l’établissement vient récemment de s’engager dans un projet pédagogique avec les Alchimistes avec qui a pour objectif de créer une campagne d’affichage sur le thème de l’anti-gaspillage et des vertus du compostage. À afficher, peut-être, dans les cuisines des parents « mauvais élèves » ?

Retrouvez toutes les infos utiles sur la collecte sur lecloscomposte.fr

• FRED LAURENT

Voir aussi

ipsum amet, consectetur mattis sed tempus id eget venenatis, at lectus