Un mois pour découvrir les Brigades Internationales

Une exposition à la Maison du temps libre retrace le rôle des volontaires étrangers engagés dans les Brigades Internationales aux côtés des républicains espagnols dans la guerre contre la dictature de Franco. Elle se tient du 23 janvier au 24 février.

Du jeudi 23 janvier au lundi 24 février à la Maison du temps libre, une exposition va retracer le rôle des 35 000 volontaires étrangers qui se sont engagés du 17 juillet 1936 au 1er avril 1939 aux côtés de la République espagnole contre la dictature de Franco.

Ils formèrent les Brigades Internationales. « Près d’une dizaine de Stanois se sont engagés dans cette guerre d’Espagne », précise Georges
Betrand Puig. Suite à un travail minutieux de recherche, cet ancien habitant de la ville, dont un membre de sa famille a participé à ce conflit, tenait à ce qu’on s’en souvienne.

Stains actu lui avait réservé une page entière pour lancer un appel aux témoignages en avril dernier. Il a réussi sa prouesse et propose aux Stanois une exposition. La municipalité et l’association Les Amis des Combattants en Espagne Républicaine (Acer) l’ont accompagné dans sa démarche.

 

DEVOIR DE MÉMOIRE

Un projet que l’intéressé voulait absolument mener sur la ville à l’occasion du 80e anniversaire de la fin de la Guerre d’Espagne. « Stains, dans ses gènes, est une ville de combat qui lutte quotidiennement pour faire respecter le droit et la dignité de tous », ajoute le coordinateur.

Stains justement, comptait une forte communauté espagnole à l’époque dont l’ancien maire et député Louis Pierna. Un projet historique mais aussi pédagogique pour l’Acer : « Nous souhaitons avec cette exposition à Stains nous adresser aux nouvelles générations et à leur rapport aux valeurs républicaines, à l’antifascisme, mais aussi à l’histoire et à la mémoire. »

Ainsi, les visiteurs pourront découvrir à partir de ce 23 janvier, une vingtaine de panneaux expliquant le rôle des Brigades Internationales en Espagne mais aussi au sein de la Résistance. « Un petit livret contenant des informations sur les engagements des Stanois sera distribué et nous irons sensibiliser les collégiens et les lycéens », explique George.

 

VERNISSAGE LE 24 JANVIER

« L’exposition retrace cette histoire singulière entre engagement armé et convictions politiques, entre répression violente et révolution sociale. Une histoire qui appelle à la vigilance contre le totalitarisme », invite Azzédine Taibi.

Il attendra en effet tous les Stanois au vernissage qui se déroulera vendredi 24 janvier à 18 h 30 à la MTL, en présence Claire Rol-Tanguy secrétaire générale de l’ACER.

 

SOFIEN MURAT

 

 

Voir aussi

libero facilisis tristique sit ante. ut libero diam tempus vel, eleifend