DÉCONFINEMENT EN SEINE-SAINT-DENIS

À compter de ce lundi 11 mai 2020, les mesures visant au déconfinement progressif sont mises en œuvre en Seine-Saint-Denis. Mais le département a été classé en niveau de vigilance « rouge ». Les règles évoluent donc en conséquence…

Même si la loi d’urgence adoptée samedi par le Parlement n’entrera en vigueur que lundi soir, deux dispositions sont d’ores et déjà acquises : la limitation des déplacements à 100 km de son domicile et l’attestation obligatoire dans les transports en commun.

Fin des limitations des sorties du domicile, obligation du port du masque dans les transports en commun, réouverture des commerces à condition de respecter les gestes barrières et rassemblements dans les lieux publics limités à 10 personnes… Les autres mesures du déconfinement sont entrées en vigueur dès lundi matin, un décret temporaire a été publié au Journal officiel lundi pour les autoriser.

Limiter l’accès aux transports publics

Le masque est désormais obligatoire dans les transports. L’Etat assure mettre « 10 millions de masques à disposition des opérateurs de transport », destinés aux usagers, dont 4,4 millions pour la région Ile-de-France. L’absence d’attestation de l’employeur – demandée pour utiliser les transports en commun entre 6 h 30 et 9 h 30 et entre 16 heures et 19 heures – ne sera verbalisée qu’à partir de mercredi. D’autres motifs de déplacements sont également autorisés : les trajets scolaires, les déplacements pour consultations et soins médicaux, pour motif familial impérieux, sur convocation de la police ou la justice, ou encore pour participer à des missions d’intérêt général.

Écoles fermées

L’ouverture des écoles n’est pas d’actualité à Stains, le maire Azzédine Taïbi ayant refusé de rouvrir tous les établissements scolaires avant la rentrée de septembre. La prérentrée des professeurs doit permettre d’organiser une prise en charge des élèves les plus éloignés de la scolarité.

Commerces

Les commerces et marchés, alimentaires ou non, sont autorisés à ouvrir à l’exception des restaurants et débits de boisson. Les limitations des horaires d’ouverture des commerces et des jours d’ouverture sont abrogées. Les centres commerciaux dont la surface commerciale dépasse 40 000 m² restent fermés jusqu’à nouvel ordre.

Fin du chômage partiel

Le dispositif de prise en charge du chômage partiel va être progressivement réduit, selon la ministre du travail, Muriel Pénicaud, « on va définir, je pense dans la semaine, quelle est la part de salaire que paiera l’entreprise ».

Berges, canaux, parcs et jardins

L’accès et la fréquentation des berges situées en Seine-Saint-Denis des fleuves et canaux de la Seine, sont autorisés à compter du 11 mai 2020. Mais, en raison du classement en vigilance « rouge » du département, les squares, parcs et jardins resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.

Les médiathèques, petits musées et monuments pourront rouvrir dès le 11 mai 2020 et devront s’assurer de la bonne application des mesures barrières et de distanciation physique dans leur établissement.

 

Retrouvez en détail les règles du déconfinement en SEINE-SAINT-DENIS dans le communiqué de presse de la préfecture disponible en téléchargement

Modalités de déconfinement mises en oeuvre en Seine-Saint-Denis à compter du 11 mai 2020.

Voir aussi

leo. Nullam mattis sed Curabitur Donec sem, ut quis at