Vaccins – À quand un centre en ville ?

La mise à disposition pour les Stanois de doses de vaccin contre la covid-19 dans les centres alentours se fait au compte-gouttes et à coups de communication.

C’est néanmoins avec réactivité que la ville accompagne ses habitants. Mais, le maire réclame une nouvelle fois un centre pour Stains dans le département le plus fortement impacté par l’épidémie en Île-de-France.

Une conférence de presse aura lieu afin d’exiger l’ouverture d’un centre de vaccination ce mercredi 24 mars à partir de 15h30 devant le Centre Municipal de Santé Colette Coulon à Stains.

Vaccins - À quand un centre en ville ? - Ville de Stains

Jeudi et  vendredi derniers, 60 Stanois ont été vacciné à Pierrefitte-sur-Seine. En effet, il n’est toujours pas prévu d’installer de centre pour Stains, malgré les demandes répétées du maire depuis le 1er février. Alors, la ville s’organise pour faire vacciner ceux qui le souhaitent « en sollicitant auprès de différents partenaires des créneaux et en proposant un accompagnement en car ».

Elle a obtenu par exemple 176 doses de vaccins depuis début mars, en plus des 60 précitées. « La Préfecture a organisé la vaccination sur un site situé à Bobigny, explique-t-on au Centre communal d’action sociale (CCAS). Sur ces 106 Stanois vaccinés, 98 ont souhaité bénéficier des transports mis en place par la municipalité pour se rendre au centre de vaccination. »

Stains Actu a assisté à un départ. Pierrette 76 ans, et Marcel 73 ans, attendaient le car, satisfaits d’avoir obtenu une place impossible a avoir par d’autres biais. « Quand le CCAS nous a contactés, nous n’avons pas hésité un instant. Nous sommes connus du fichier mairie car nous sommes inscrits sur le listing des personnes fragiles à contacter en cas de canicule. Ce vaccin va rassurer nos enfants, on va pouvoir les revoir. » Même sourire dans tout le car dans lequel planait un soulagement général.

Pour les doses allouées par Plaine Commune, la vaccination s’est déroulée à l’auberge municipale de Saint-Denis sur deux demi-journées. « Sur 44 vaccinées, seules 3 personnes se sont rendues sur les lieux par leurs propres moyens, les autres y sont donc allés avec le car de la ville », confie le CCAS. 18 autres habitants de la Résidence Allende ont été vaccinés. À l’EHPAD Saint-Vincent-de-Paul, 70 résidents (sur 74) et à l’EHPAD La Vallée des Fleurs, 69 résidents (sur 74).

La ville continue de proposer une navette pour emmener les personnes qui ont réussi à obtenir un rendez-vous dans un centre du département en composant simplement le 01 49 71 83 75. Elle propose désormais aussi un numéro, le 01 49 71 84 33, pour que les Stanois répondant aux critères actuels (plus de 75 ans ou moins de 75 avec prescription médicale) et n’obtenant pas de rendez-vous, puissent s’inscrire pour être contactés si de nouveaux créneaux se libèrent. Depuis lundi, les pharmaciens peuvent en théorie vacciner contre la Covid-19.

Des professionnels de santé sont ainsi sur le pont en plus des généralistes. Les doses manquaient et, en plus, le vaccin que ces derniers pouvaient administrer a été suspendu le temps que l’autorité européenne donne son avis sur l’AstraZeneca. Le gouvernement, qui mise toujours sur une accélération de la vaccination face à la remontée de l’épidémie, dit espérer atteindre le 10 millions de Français vaccinés d’ici mi-avril. Le cap des 5 millions venant juste d’être franchi après une campagne lancée… le 27 décembre.

« Alors que Stains apparaît comme l’une des villes du département dans laquelle la propagation du virus est très inquiétante, il devient urgent de vacciner massivement, martèle le maire. C’est pour cette raison que j’ai sollicité, à plusieurs reprises le préfet pour qu’un centre de vaccination puisse ouvrir, dès que possible sur la ville afin de garantir un égal accès à la vaccination pour les Stanoises et les Stanois. »

• CAROLE SAPIA

DES CHIFFRES QUI EN DISENT LONG…

- 1 volonté : obtenir un centre de vaccination pour Stains

- 2 numéros de téléphone mis en place par la mairie :

• 01 49 71 83 75 : pour qu’une navette accompagne les Stanois qui ont obtenu un rendez-vous dans un centre de Seine-Saint-Denis.
• 01 49 71 84 33 : pour s’inscrire sur une liste d’attente en vue de l’ouverture de créneaux pour + de 75 ans ou - de 75 ans avec prescription médicale.

- 60 Stanois se feront vacciner ce jeudi et ce vendredi au centre de Pierrefitte-sur-Seine.

- 50 ans avec risques de comorbidité, c’est l’âge à partir duquel les Français peuvent se faire vacciner chez leur médecin traitant ou en pharmacie avec le vaccin AstraZeneca.

- 1 suspension « par précaution » de la vaccination avec l’AstraZeneca par le président Emmanuel Macron en attendant l’avis européen.

Voir aussi

Donec leo. tristique Sed luctus eleifend mattis ultricies efficitur.