Studio Théâtre de Stains – « J’espérons que je m’en sortira », en plein air

L’oeuvre de Marcello d’Orta nous plonge dans l’univers de gosses qui décrivent leur monde de béton et de pauvreté.

Un monde où il pleut dans les maisons « déglingouillées » et où les rats « zigzaguent». Une vie durant laquelle les pères s’inventent chaque matin 100 métiers pour nourrir leurs familles.

Studio Théâtre de Stains - "J’espérons que je m’en sortira", en plein air - Ville de Stains

« J’espérons que je m’en sortira » a donc été créé à partir du texte d’un instituteur italien originaire d’une petite ville de la banlieue populaire de Naples. Il a récolté pendant dix ans, les plus belles rédactions de ses élèves, âgés de huit à dix ans. « Des paroles d’enfants nous parviennent d’Italie du Sud pour nous décrire leur famille, école, ville, pays… Pour nous dire, au seuil de l’an 2000, comment ils imaginent l’avenir. Mêlant humour et amertume, c’est un constat féroce et pourtant plein d’espoir qui parle d’un présent où rêves et réalités se mélangent, » explique Marjorie Nakache.

En effet, la directrice artistique du Studio Théâtre de Stains (STS) reprend sa mise en scène, 20 ans après les premières représentations, après un long confinement de la culture. Et petite surprise du chef : le spectacle se jouera en extérieur dans le jardin du Studio Théâtre de
Stains, un cadre plein de poésie et riche en couleurs.

Le spectacle mélange la musique, la danse et le cirque pour composer un univers qui fait l’âme du STS, à savoir un lieu de partages, de rencontres, et de plaisirs artistiques aux multiples facettes.

Ce spectacle se jouera du 14 juin au 10 juillet pour tous, à partir de 7 ans. Informations et réservations par mail à l’adresse contact@studiotheatrestains. fr et par téléphone au 01 48 23 06 61.

• R.H.

Voir aussi

consectetur suscipit pulvinar commodo leo Sed Aliquam