Spectacle – La soirée inoubliable de trois Stanoises au STS

Le Studio théâtre s’est transformé le temps d’une soirée en véritable Comedy club.

Un spectacle d’humour réunissant artistes confirmés et trois jeunes filles de l’atelier Staind’up, dont l’aisance sur scène a épaté le public.

Spectacle - La soirée inoubliable de trois Stanoises au STS - Ville de Stains

«Vous êtes prêts à accueillir les stars de demain ? » lance depuis les coulisses l’humoriste Reda Seddiki. Confortablement assis dans les fauteuils rouges du Studio théâtre, le public répond en coeur.

L’enthousiasme est de mise et le programme s’annonce alléchant : l’animateur de l’atelier Staind’up, en partenariat avec l’association Remembeur, annonce la couleur : « Je suis super content du chemin parcouru. Nous avons souhaité les mettre dans une ambiance de spectacle en invitant des artistes reconnus ».

Ainsi, davantage qu’une simple restitution à laquelle on pouvait s’attendre, les trois participantes à la dizaine d’atelier d’écriture autour des discriminations, nous ont offert une performance scénique digne d’un véritable Comedy club.

LA JEUNESSE IMPERTINENTE

Après une première partie musicale assurée par le chanteur Nassim Dendane, Réda Seddiki remonte sur scène : « Elle a autant d’ego que de talent, un tonnerre d’applaudissements pour la belle, la magnifique Milissa ». La jeune Stanoise fait son entrée la tête haute, s’empare du micro et la magie opère. « Moi, j’adore les racistes… Je vais vous expliquer pourquoi ». Les mots fusent, les punchlines s’enchaînent, quelques taquets bien sentis sur Eric Zemmour, le harcèlement de rue. Le public est conquis.

Le rythme des entrées et sorties de scène s’accélèrent, entrecoupé d’intermèdes savoureux proposés par Réda Seddiki, puis après une heure trente de rires aux éclats, les artistes reviennent sur scène pour saluer le public. Milissa, Lina et Maria sont sur un nuage. « Au départ j’étais stressée, mais dès les premiers rires, j’ai commencé à me sentir à l’aise » évoque Milissa tandis que Maria se dit « soulagée » et Lina « heureuse ». Une bien belle soirée qui, à n’en pas douter, fera des émules.

• M.B.

Voir aussi

id mi, risus massa ipsum suscipit