Reportage – Patricia, la première vaccinée du centre stanois

Le maire, Azzédine Taïbi, pugnace et usant de tous les recours possibles, a obtenu l’ouverture d’un centre de vaccination de proximité en ville. Depuis lundi 26 avril, il accueille chaque jour des patients.

Lundi 26 avril, il est 13h quand Patricia, une habitante de la Cité-jardin, arrive à pied devant le Centre municipal de santé (CMS).

Reportage - Patricia, la première vaccinée du centre stanois - 1 - Ville de Stains

« Je suis la première à me faire vacciner dans ce centre stanois. On attendait avec impatience cette proximité. » Patricia avait bien pensé se rendre au Stade de France, mais y a vite renoncé. « Aller à la pharmacie, j’hésitais… ». « J’attendais que notre maire obtienne ce qu’il réclamait pour nous depuis des semaines. J’avais vu que sa persévérance avait payé dans le journal, et en allant au marché samedi matin, j’ai vu le barnum installé par la mairie, et j’ai pu m’inscrire pour me faire vacciner près de chez nous, ici, dans notre centre de santé. » Patricia explique aussi qu’elle connaît les lieux et les personnes qui travaillent au CMS. « C’est plus intimiste et rassurant ».

Patricia entend son nom, elle se lève de la salle d’attente extérieure et entre par la porte dédiée aux futurs vaccinés. Après avoir présenté sa carte vitale, elle est reçue par un médecin. La porte orange se ferme et se rouvre quelques minutes plus tard. « J’ai son feu vert ! » sourit la Stanoise de 64 ans. Patricia, reçoit sa première injection. C’est Véronique, une infirmière qu’elle connaît bien, qui lui fait. « Je n’ai absolument pas mal, et je suis soulagée. » Alors qu’elle doit attendre 15 min avant de pouvoir repartir, elle reçoit la date pour sa seconde injection Pfizer. Ce sera le 7 juin.

Le CMS a mobilisé ses agents mais des libéraux viennent chaque jour renforcer les équipes. Ce lundi, Michael, pharmacien au quartier de l’Avenir, confie « dans nos pharmacies on reçoit encore trop peu de vaccins, donc je vais où sont les vaccins pour participer à l’effort. »

Rysokas est la deuxième à avoir reçu une injection dans ce centre. Elle, elle sent une petite douleur dans le bras, mais elle est contente de ne pas avoir été obligée de se rendre à Marne-la-Vallée comme sa soeur pour se faire vacciner. Puis c’est au tour de madame Legrand. Raymond qui habite au Clos, lui, s’est présenté une heure trop tôt. Il devra attendre un peu.

Toutes les dix minutes, du lundi au vendredi, on peut se faire vacciner dans ce centre que l’on soit Stanois ou pas. Pour obtenir un rendez-vous on peut contacter le 01 49 71 84 33, remplir le formulaire en ligne sur le site de la ville ou se rendre sur Doctolib ou sur les différents points de rendez-vous qu’ont fixé la municipalité et l’Agence régionale de Santé dans tous les quartiers de la ville.

DES CHIFFRES QUI EN DISENT LONG…

  • 4 méthodes pour obtenir un rendez-vous au centre de vaccination stanois –> 01 49 71 84 33 : pour s’inscrire sur une liste d’attente, le formulaire en ligne, Doctolib ou aux différents rendez-vous au coeur des quartiers fixés par la mairie et l’ARS.
  • 400 doses ont été promises par l’ARS pour le centre stanois dès la semaine prochaine.
  • 1 numéro de téléphone mis en place par la mairie le 01 49 71 83 75 pour qu’une navette accompagne les Stanois qui ont obtenu un rendez-vous dans un centre de Seine-Saint-Denis ou à celui de Stains si besoin.
  • 1 vaccination qui s’ouvre aux plus de 60 ans en bonne santé. Les 55-60 ans peuvent se faire vacciner dès maintenant avec l’AstraZeneca notamment chez leur médecin et en pharmacie. La préfecture a ouvert un dispositif de vaccination à Aulnay pour les plus de 55 ans exerçant certaines professions. Au Stade de France, de nombreux créneaux sont libres
Le maire salue les 1ers Stanois à être venus se faire vacciner au CMS

Le maire salue les 1ers Stanois à être venus se faire vacciner au CMS.

• C.S

Voir aussi

risus. facilisis fringilla Donec porta. consectetur ante. suscipit consequat.