Rendez-vous – “Jeu, set et job” : joue-la comme Nadal

Le programme d’orientation et d’insertion professionnel fait son retour sur les courts stanois.

Organisé par l’association Fête le mur mardi 14 juin à partir de 13 heures, l’évènement sera l’occasion pour une trentaine de jeunes de montrer leur qualité sur et en dehors du terrain auprès d’une dizaine de recruteurs.

Cyril, Mohamed, Théo et Kleder attentifs au speech de l’orateur de l’association Eloquentia. © Julien Ernst

Dans le tennis comme dans la vie, la prise de risque est bien souvent récompensée. Ainsi, pour remporter la mise avec un joli coup gagnant, rendez-vous mardi 14 juin sur les courts de tennis de l’association Fête le mur Stains, 6 bis, avenue Jules-Guesde, de 13h à 17h. Une dizaine de recruteurs viendront tâter la balle avec des jeunes Stanois en recherche d’emploi avant des entretiens d’embauche.

L’évènement est organisé en partenariat avec l’agence Pôle Emploi et la Mission Locale. À ce titre, cinq jeunes participant au dispositif Contrat engagement jeune (CEJ) ont bénéficié d’un accompagnement depuis 4 semaines alliant cours de tennis, sorties culturelles, préparation de CV et ateliers de prise de parole en public auquel Stains Actu a été convié.

POSTURE « CR7 », USINE À RIMES ET TOUR DU MONDE DES PRÉSENTATIONS

Durant une heure trente environ, les participants ont enchaîné les petits jeux pour mettre en pratique les conseils distillés par l’orateur de l’association Eloquentia. Travail sur la posture, la respiration et l’écoute active, la douzaine de jeunes présents a peu à peu lâché la bride dans une atmosphère bienveillante.

« Lorsque l’on prend la parole, on se met en scène », rappelle l’orateur avant d’allier le geste à la parole et d’insister sur la bonne posture à avoir face à un recruteur, la fameuse communication non verbale. Multipliant les comparaisons avec le monde du sport, le bénévole de l’association Eloquentia aura su capter son auditoire et offert un moment précieux aux participants qui devront être en mesure de gérer leur stress face aux recruteurs.

Et pour cela, quoi de mieux qu’un match de tennis ? C’est le pari de Fête le mur avec cet évènement dont l’objectif est de casser les codes du recrutement traditionnel en utilisant la pratique sportive comme outil.

Alors, pour tenter le service-volée face aux recruteurs de la BNP, Engie, Carrefour et bien d’autres, rendez-vous mardi 14 juin sur les courts de Fête le mur.

• M.B.

Voir aussi

vel, libero. quis efficitur. Lorem justo