Quand le masque est obligatoire

Au regard de l’évolution de l’épidémie, le port du masque est rendu obligatoire dans l’espace public à Stains, comme dans de nombreux autres territoires de l’hexagone, mais aussi dans les transports, les lieux clos, à l’école, en entreprise…

Mardi 18 août, le maire de Stains a pris un arrêté pour rendre le port du masque obligatoire dans l’espace public. Depuis le 28 août, il est obligatoire dans tout Paris et les communes de la petite couronne. À Stains, plus de 130 000 masques ont été distribués par la municipalité depuis la fin du confinement.

Dans les prochains jours, la mairie mettra des masques à disposition des habitants, car, la municipalité se dit consciente que « l’achat de cette protection a un coût non négligeable pour les familles.

Considérant en plus que la crise a accentué les difficultés sociales déjà existantes pour bon nombre d’entre elles. » Le coût d’achat est estimé à 228 euros par mois pour une famille de 4 personnes. Ainsi, le maire a interpellé le Ministre de la Santé et l’Agence Régionale de Santé (ARS)sur le fait qu’il était impératif que « l’État prenne en charge le plus rapidement possible l’achat de masques, outil indispensable de santé publique, ou en assure le remboursement pour tous, sans condition de ressources ».

LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES

Le masque est obligatoire en classe pour les adultes et les élèves à partir de 11 ans. Le Département de la Seine-Saint-Denis dotera gratuitement tous les collégiens du territoire (88 000 élèves) de 4 masques lavables. Il en sera de même pour les lycéens. En effet, le Conseil régional d’Île-de-France distribuera deux masques lavables en tissu à chaque lycéen francilien et à chaque professeur durant la première semaine de la rentrée scolaire.

• C.S.

Voir aussi

vel, sed tristique elit. ut leo. Praesent ut eget