Propreté – Grande lessive : un 1er acte bien brossé…

Jusqu’en octobre, douze secteurs de la ville seront nettoyés et remis en état de fond en comble deux jeudis par mois. La première a eu lieu le 11 mars du côté du quartier de l’Avenir. Reportage dans le sillage de la brosse de lavage.

Propreté - Grande lessive : un 1er acte bien brossé... - Ville de Stains

Infos : Les services de Plaine Commune nous ont informé du report de la Grande Lessive initialement prévue le 25 mars. Ce report est dû à un cas de Covid identifié dans l’équipe de balayage. Le calendrier des actions prévu est donc reporté de 15 jours.

Ce n’est, évidemment, que partie remise, pour les rues du quartier du Maroc qui devaient être concernées par l’opération du 25 mars. Retrouvez le calendrier des actions rectifié en téléchargement.

Au fil des rues Simone, Sylvine, de la Pépinière, Charles Perrin et des avenues de Lonchère et Maréchal dans le quartier de l’Avenir, on pouvait suivre, presque à la trace -nette-, jeudi 11 mars le train de lavage de la première des douze grandes lessives programmées jusqu’en octobre dans les différents quartiers de Stains.

Pour l’occasion, les rues avaient donc été débarrassées de leurs voitures, ce qui a ravi cette riveraine au moment de promener son chien : « Ça fait du bien des rues vides, souriait-elle. Et puis, c’est un vrai coup de propre ! » On ne pouvait pas la contredire puisqu’au moment où elle prononçait ces mots, le train de lavage -composé d’une laveuse et d’une balayeuse- entamait son demi-tour pour un deuxième passage dans la rue Charles-Perrin.

« C’était nécessaire, commentait Samia Bounouar, la responsable Propreté du secteur de Stains au sein de l’agglomération Plaine Commune, en charge de l’opération. Et on a fait la même chose dans ce premier secteur long d’un peu plus de 1,7 kilomètre. »

Et, deux jeudis par mois au lendemain de la collecte des encombrants, jusqu’en octobre prochain, ce sera bis repetita partout en ville : il s’agira de nettoyer, désherber les pieds d’arbres, mais aussi de remettre en état le mobilier ou l’éclairage de secteurs déterminés.

Avis donc aux prochains concernés qui devront veiller à déplacer leurs véhicules puisque pour cette première, la police municipale a du faire enlever une quarantaine de véhicules, direction la fourrière de La Courneuve : « Ce n’est pourtant pas faute d’avoir prévenu les gens au préalable via une distribution de flyers dans leurs boîtes à lettres et sur les pare-brises des véhicules, déplorait Samia Bounouar. Le pire, c’est que certains automobilistes n’ont pas respecté les consignes de sécurité en coupant les rubalises pour avancer dans les rues en train d’être nettoyées. »

Cahin-caha, Dissa et Souleymane, le duo affecté à la balayeuse, a pu néanmoins faire reluire le pavé : « Entre les bouteilles, les mégots et les déjections canines, on a eu du boulot, expliquait le second nommé. Mais, comme on est rôdés, on a fait le maximum en une matinée. Maintenant, ce serait bien que les gens n’oublient pas qu’une poubelle de rue n’est jamais très loin… ».

• FRED LAURENT

 

 

DES CHIFFRES QUI EN DISENT LONG…

- 2 fois par mois de mars à octobre, un secteur de la ville profitera d’un nettoyage approfondi de l’espace public (les dates et lieux sont sur plainecommune.fr)

- 5 à 10 agents de Plaine Commune, plus des agents de la brigade verte, sont mobilisés sur chaque action avec le matériel adéquate

- 4 canaux d’informations pour prévenir en amont les riverains afin qu’ils enlèvent leur véhicule (affichage, papillons, flyers, réseaux sociaux)

- De 4 à 14 heures, un secteur nettoyé de fond en comble

- 1 Contact pour plus d’infos : Allo agglo, 0800 074 904.

Voir aussi

velit, quis, Phasellus libero pulvinar in elit. Praesent Donec felis leo