Poste du Clos – Une réouverture par la grande porte des services publics

Fermé en 2019 après l’agression d’un postier, le bureau du Clos Saint-Lazare a de nouveau accueilli des usagers le 9 mai dernier.

Le retour d’un service public obtenu de haute lutte et collectivement.

Lundi, lors de sa prise de parole, le maire Azzédine Taïbi a déclaré qu’il allait continuer d’accompagner cette réouverture avec la direction de La Poste, pour qu’elle
génère aussi des emplois locaux. © Julien Ernst

À10 heures pile, « cachet de La Poste faisant foi », le bureau de poste du Clos Saint-Lazare remonte enfin, ce lundi 9 mai, son volet en acier après deux ans de fermeture. « Bonjour, messieurs-dames, c’est ouvert ! », annonce dans un grand sourire la directrice du bureau. Cela faisait plus de deux ans que le quartier attendait ce moment. Rappel : Le 16 décembre 2019, après l’agression d’un agent, la direction régionale de La Poste décidait de fermer le bureau « pour dénoncer cet acte inacceptable ».

Depuis, une mobilisation s’était enclenchée dans le quartier et au-delà pour demander la réouverture de ce service public essentiel à la vie du quartier.

« Nous refusons la violence et soutenons les agents qui ont été agressés ou choqués, mais nous ne pouvons pas accepter qu’un service public disparaisse de notre ville, explique le maire Azzédine Taïbi, venu célébrer la réouverture aux côtés des habitants et des syndicats. Un bureau de poste est un lien social essentiel dans la vie des habitants qu’il faut préserver. Il n’est pas question d’entrer dans la logique de casse du service public enclenchée par le gouvernement actuel. »

Au total, plus de 1 500 signataires avaient adhéré au collectif citoyen plaidant pour que La Poste du Clos ne reste pas désespérément fermée. Parmi ces signataires, Christine Khebchi, l’une des plus actives : « Une belle victoire collective pour les gens du quartier soutenus par la mairie et les syndicats SUD et CGT de La Poste, apprécie-t-elle en visitant le bureau réaménagé. Maintenant, on va tout faire pour que cette réouverture dure, nous sommes aux côtés des postiers qui sont venus retravailler ici. »

Deux agents de sécurité veilleront donc à la tranquillité du lieu. En attendant, le bureau a vite retrouvé ses habitués comme Aziz, heureux de ne plus « cavaler à Louis-Bordes pour envoyer un simple recommandé. »

Pour le reste, deux automates bancaires et deux autres pour les courriers et les colis assureront le quotidien du bureau du Clos, complété par un guichet physique. « Les automates, c’est le bémol de cette réouverture, regrette Saheb Bremtane, le secrétaire départemental du syndicat SUD Poste 93. Un bureau de quartier a besoin de moyens humains, de contact et nous allons continuer de nous mobiliser sur cet aspect après cette réouverture. En tout cas, c’est unique de rouvrir un bureau en Ile-de-France. La politique de La Poste, c’est plutôt de les fermer… »

DES CHIFFRES QUI EN DISENT LONG…

En 2021, il restait en France environ 5 300 bureaux proposant l’ensemble des services postaux contre 8 414 en 2017.

873 jours de fermeture pour le bureau de poste du Clos.

6 jours hebdomadaires d’ouverture pour le bureau du Clos. Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h. Samedi de 8h30 à 12h30.

• FRED LAURENT

Voir aussi

justo venenatis tristique mattis Nullam at adipiscing ultricies commodo