Portrait – L’Amical Mehdi

Mehdi Chtioui, 28 ans, est un Stanois enthousiasmant. Président d’une Amicale du quartier de l’Avenir, membre du Conseil d’habitants secteur Nord, professeur au lycée Maurice-Utrillo…

De par son énergie, ses convictions et son envie de fédérer, il valait largement le premier portrait 2022 de Stains actu. Rencontre.

Portrait - L’Amical Mehdi - Ville de Stains

Un regard – car le masque Covid cache indéniablement un sourire – qui met en confiance. Un discours bienveillant et enthousiaste. Mehdi Chtioui dit aussi aimer aller vers son prochain et n’a pas peur de s’investir pour le bien commun. Il n’est pourtant pas né Stanois. À 3 ans, il emménage des Lilas à Aulnay-sous-Bois. Et adolescent il décide, avec des amis, de créer une association junior. Déjà, c’est en lui.

L’INVESTISSEMENT POUR ET AVEC L’AUTRE

Entre deux ventes de tickets de tombola pour financer des voyages, il réalise avec ses amis un reportage sur les stéréotypes des banlieues. Il a 16 ans. Ce projet l’occupe jusqu’à ses 18 ans, l’année de son bac. Il fait une pause, pour lui, pour mieux servir les autres après. Pas longue en plus ! Car il reprend après l’obtention de ce diplôme – dont il a été cherché les résultats au lycée Utrillo – et s’investit dans une association, loi 1901. Celle des grands. Les repas aux pieds des immeubles et les maraudes, jusqu’à Calais, l’occupent bien. À 20 ans, il s’engage vers l’accompagnement scolaire, puis l’art oratoire et l’orientation professionnelle. Mehdi a besoin de l’autre pour avancer.

SON ARRIVÉE À STAINS

Fort d’un nouveau diplôme, il postule pour être vacataire dans l’enseignement secondaire. Le goût de transmettre s’est confirmé en lui. « La veille de la rentrée, c’est un coup de fil qui m’apprend mon affectation : Stains. J’avoue avoir eu des appréhensions. Mais elles se sont très vite dissipées. Et pour rien au monde, pour le moment, je ne voudrais changer d’établissement. Mes élèves sont vraiment attachants. » Mehdi ne s’attache pas seulement à ses élèves, il découvre la ville et « j’ai souhaité m’y installer ». Il obtient un logement dans le secteur des Hucailles au quartier de l’Avenir. « Parmi mes 80 élèves, la majorité sont Stanois et j’aime les croiser dans la rue ».

En rencontrant justement une voisine qui vit dans cette résidence depuis les années 1960, Mehdi comprend qu’il y a un besoin de cohésion et un beau potentiel de vivre ensemble. Il décide de se lancer, de s’investir. « J’ai pris l’initiative de faire des affiches qui invitaient mes voisins à se réunir. En 1 h 30, on a créé une association L’Amicale du quartier des Hucailles et élu un bureau de 6 membres. Cet été, une voisine a
organisé une superbe fête des voisins. Nous sommes 130 logements, nous suivrons de près notre future réhabilitation, mais nous souhaitons aussi être ouverts au-delà de nos bâtiments en mettant en place des actions et des projets sur le quartier avec les autres associations déjà présentes. »

L’AMICALE SOUHAITE UN LOCAL

Ambitieuse, cette association a demandé la mise à disposition d’un local pour créer et mener des actions. Le bailleur SSDH les a reçus. « Nous avons été très bien accueillis par la directrice de l’agence stanoise et des techniciens qui cherchent une solution pour nous le trouver. Nous avons aussi le soutien du maire dans cette démarche. » En attendant, un questionnaire circule pour savoir quels projets intéresseraient les
Stanois de ce secteur pour coller au plus près de leurs attentes.

Mehdi participe également au Conseil d’habitants du secteur Nord. « Ce sont des assises que je trouve utiles car elles permettent de comprendre beaucoup de choses. Et donc d’être plus efficaces ensuite pour avancer sur des dossiers ».

• C.S.

 

Voir aussi

neque. ut tempus lectus porta. ut justo quis