Patrimoine scolaire – Le visage radieux des élèves de Lucie Aubrac

Le nouveau groupe scolaire inauguré au début de l’été a enfin ouvert ses portes pour sa toute première rentrée.

Enfants, parents d’élèves, professeurs, les avis sont unanimes : tous le trouvent très beau et partagent leur bonheur de prendre enfin possession des lieux.

« Ma fille a sauté de joie », sourit la maman de la petite Zora, scolarisée dans la nouvelle école. Habitant le square Molière, elle a bénéficié du redécoupage de la carte scolaire pour pouvoir intégrer Lucie Aubrac après avoir été scolarisée à Victor Hugo. Une redéfinition qui permet de soulager le groupe scolaire Victor Hugo-Emile Zola qui est passé en 5 années de 540 élèves à 705, soit une augmentation de 30 %.

Situé au coeur de la zone des Tartres, le nouveau groupe scolaire Lucie Aubrac a ouvert cette année 10 classes (environ 170 élèves), soit la moitié de sa capacité totale.

L’avantage étant pour cette promotion de pouvoir bénéficier de petits groupes dans de grands espaces. En effet, les enfants sont seulement une douzaine par classe pour la moitié d’entre elles (dispositif 100% réussite). Sur la pause méridienne, en plus des dix enseignants et des agents de services, dix animateurs viennent renforcer l’équipe éducative pour des activités périscolaires (comprenant l’accueil du matin, la garderie du soir).

UNE ÉCOLE INTERCOMMUNALE

« Je trouve l’école très belle. Mon fils a pu la visiter et il a adoré, il était très content », témoigne une maman devant l’entrée. Un avis unanime chez les parents et les enfants qui se disent ravis de partager cette école avec les enfants de Pierrefitte.

En effet, le groupe scolaire sera intercommunal durant quelques années. Ce ne sera qu’en 2025 que Pierrefitte-sur-Seine disposera de son propre groupe scolaire. Sur 450 élèves que comptera à terme le groupe, une centaine viendront de la ville limitrophe. « Nous n’avons que de bons retours au sujet de cette nouvelle école. Que ce soit de la part des parents d’élèves ou des équipes éducatives. Nous avons bon espoir qu’une dynamique s’enclenche et que cette école marque le renouveau d’un quartier amené à devenir un exemple d’inclusion », s’est félicité l’adjoint au maire chargé des questions d’éducation Mathieu Defrel.

LES CHIFFRES DU NOUVEAU GROUPE SCOLAIRE…

10 classes élémentaires

9 classes de maternelle

450 élèves

11 millions, coût global du projet

3 825 m2 surface total du bâtiment

• M.B.

Patrimoine scolaire - Le visage radieux des élèves de Lucie Aubrac - Ville de Stains

© Julien Ernst

Voir aussi

commodo quis, Aliquam mattis luctus amet, mi,