NOUVELLES MESURES EN JANVIER FACE À LA CRISE SANITAIRE

images du covid

Le gouvernement a décrété de nouvelles mesures pour freiner la progression attendue du variant Omicron.

 

Avant l’examen du « projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique » en commission des lois le 29 janvier, Jean Castex et Olivier Véran ont annoncé une série de mesures, dont certaines mises en place début janvier.

 

Passe vaccinal

Mesure-phare du projet de loi, la transformation du passe sanitaire en passe vaccinal devrait être effective mi-janvier. Il faudra un schéma vaccinal complet pour avoir accès « aux activités de loisirs, aux restaurants et débits de boisson, aux foires, séminaires et salons professionnels ou encore aux transports interrégionaux ». La présentation d’un test négatif ne sera plus suffisant, sauf pour « le seul accès aux établissements et services de santé et médico-sociaux ».

Enfin, les sanctions contre les utilisateurs de faux passes seront renforcées. Les exploitants d’établissement pourront également vérifier l’identité des personnes… ce qui était interdit jusque-là.

 

Rentrée le 3 janvier

Le gouvernement maintient la rentrée scolaire au 3 janvier. Mais le ministre de l’Education a annoncé un renforcement du protocole sanitaire dans les écoles : « Pour revenir à l’école, il ne faudra plus seulement présenter un test négatif, mais plusieurs tests, réalisés à plusieurs jours d’intervalle ».

Concernant l’installation de capteurs de CO2 dans les classes, le ministre a rappelé que « 20 millions d’euros [ont été débloqués] en soutien des collectivités locales ». Une circulaire doit être envoyée dans les prochains jours aux préfets « pour renforcer ce soutien ».

 

Télétravail encouragé

En dehors du projet de loi, le Premier ministre a annoncé l’obligation du télétravail « pour tous les salariés pour lesquels il est possible » trois jours par semaine dès le 3 janvier, y compris dans la fonction publique.

 

Restrictions

À compter du 3 janvier, la consommation au comptoir sera interdite dans les bars et les cafés, et partout dans les cinémas, théâtres et transports collectifs. Les concerts « debout » seront également proscrits.

Pour les rassemblements, des jauges réapparaissent : pas plus de 2000 personnes en intérieur et 5000 en extérieur, et cela pendant trois semaines au moins à partir du 3 janvier. Mais cette mesure ne s’appliquera pas aux meetings politiques.

 

Et aussi…

  • Toutes les cérémonies de vœux sont annulées.
  • Pour la vaccination, durée réduite à trois mois pour la dose de rappel – au lieu de cinq puis quatre mois auparavant.
  • Le retour du port du masque dans les centres villes est laissé à l’appréciation des préfets, en collaboration avec les maires.
  • Dans les cinémas, les théâtres, salles de spectacle et les trains, manger et boire sera interdit.
  • État d’urgence sanitaire prolongé en Martinique et instauré à la Réunion.

Voir aussi

risus elit. dolor. fringilla pulvinar diam porta. leo mattis