Mois de l’écologie – Chaque semaine compte pour agir…

Jusqu’au 10 juillet, les actions et les initiatives en faveur du développement durable continuent de s’enchaîner. Différentes manières de s’engager pour répondre à l’urgence climatique et environnementale.

Mois de l'écologie - Chaque semaine compte pour agir... - 1 - Ville de Stains

Agir pour la planète ? Oui, mais comment ? Avec, par exemple, des petits gestes qui n’ont l’air de rien, mais sont une manière de s’engager, comme le fait Oiahida lors d’un atelier de réemploi et de revalorisation organisé, samedi 12 juin, par l’association Franciade. Alors que la vente solidaire d’objets revalorisés par la Régie de quartier du Clos s’active rue Georges Sand, la cinquantenaire met la dernière main « à des vieux pots en verre qui vont retrouver une utilité simplement en les décorant avec de la peinture.

Redonner vie aux vieux objets, c’est aussi ça l’écologie ! », clame-t-elle. « L’art de la récupération, c’est savoir prendre soin des choses, ne plus jeter inutilement », enchaîne Ophélie Estève, l’une des animatrices de l’atelier, qui régulièrement avec Franciade organise à Stains des chantiers solidaires de rénovation d’appartements.

Une manière de consommer et de produire utile et locale à découvrir lors des derniers rendez-vous (voir encadré) du Mois de l’écologie décliné dans toute la ville depuis le 5 juin dernier. Et dont Stains est l’hôte de nombreux projets novateurs pour promouvoir une écologie de proximité et réduire la production de gaz à effet de serre. Le 2 juillet (de 10 h à 12 h), rendez-vous par exemple, au 17, rue d’Amiens sur le site de compostage des Alchimistes où plutôt que de nourrir l’incinérateur, on composte les déchets alimentaires du Clos afin de nourrir les plantes et végétaliser la ville grâce à un compost « Made In Stains. »

Du 100 % local à retrouver aussi à quelques pas, au 29, rue d’Amiens, pour les portes ouvertes de la Ferme des Possibles le 1er juillet toute la journée. Sur ce terrain concédé par la ville en 2015, une production agricole permet à Stains de renouer avec son passé maraîcher et propose aux Stanois des paniers de fruits et légumes biologiques, une épicerie bio, une cafétéria et des ateliers pédagogiques réguliers autour de l’agriculture urbaine.

Bref, Stains est un terreau riche d’initiatives écologiques qui se nourrira encore un peu plus des idées de ses habitants avec la création, à la rentrée, de son Conseil citoyen (1) pour le climat.

(1) Inscription via un tirage au sort sur agenda21@stains.fr avec l’objet « Conseil citoyen Climat »

• F.L.

C’est aussi à suivre…

30 juin de 10 h à 12 h, marché du Centre. session de signatures de la pétition municipale sur les transports publics. Objectif : faire inscrire au Contrat Plan-État-Région les projets de tramway Saint-Denis-Université/Garges-Sarcelles ; un bus à haut niveau de service entre les Six-Routes de la Courneuve et La Cerisaie ; le prolongement de la ligne 12 du métro jusqu’à la Cerisaie. Infos sur www.change.org/Liberté-Egalité-Mobilité-pour-les-Stanois

3 juillet de 10 h 30 à 12 h 30, inauguration du projet de jardin partagé de la Maison du Temps Libre.

10 juillet à 13 h 30, inauguration des Jardins Familiaux des Arpents à la Cerisaie.

Le mois de l'écologie à Stains - Ville de Stains

LE MOIS DE L’ÉCOLOGIE à Stains du 5 juin au 10 juillet 2021.

Voir aussi

sem, Praesent felis elit. sit nec