Mobilisation – Les habitants de la Cerisaie s’organisent

Lundi 16 août, une rencontre a eu lieu en mairie entre un collectif d’habitants de La Cerisaie, qui vient de se constituer, et des élus afin d’évoquer leurs futures actions. Stains actu y était.

Cela dure depuis plusieurs semaines. La nuit, les nuisances sonores causées par « les fêtes sauvages » sur le quartier de la Cerisaie (rue du
Moutier et avenue Jacques du Clos) mènent la vie dure aux habitants. Excédés, ils se sont réunis en collectif afin de dire « stop ! ». « le bruit est insupportable ! Cela peut passer une fois, mais tous les week-ends nous sommes à la fête sans y être invités. La musique dure toute la nuit. Cela doit cesser nous avons le droit à la tranquillité ! ».

Ainsi, les habitants sont remontés et décidés. Zehor, Nadine, Jamila, Benoît, Nabil, Farid… ont décidé de s’organiser afin de prendre à bras le corps les problèmes de tranquillité à la Cerisaie, la référente, Chadia Madjoub, est également très impliquée. Le collectif a reçu, dans leur
démarche, l’appui de la municipalité, qui a réaffirmé qu’elle n’avait donné aucune autorisation à ces fêtes sauvages.

Durant cette entrevue en mairie, le collectif a également pointé la situation induite par le camp de Roms installé dans les locaux de l’ex Maestro Grill. « Nous ne voulons pas stigmatiser une population entière, mais ce squat est à l’origine de nombreux problèmes de propreté et d’insécurité. Nous ne voulons pas voir partir les entreprises installées dans la zone industrielle ». « Tout comme nous ne voulons pas
subir une dépréciation de nos biens », pouvait-on entendre lors des échanges durant la réunion avec Kassem Idir, premier adjoint au maire.

Ce dernier a témoigné du soutien de la municipalité au mouvement des habitants qui sont déterminés à faire cesser les nuisances sur leur
quartier et ont entamé une série d’actions. Un courrier a été adressé au préfet de Seine-Saint-Denis afin de le rencontrer sur place pour qu’il constate de lui-même la situation.

Ils iront aussi à la rencontre d’autres voisins afin de mobiliser davantage, notamment à travers une réunion qui sera organisée à la rentrée. Ils participeront aussi au Conseil d’habitants de leur secteur, celui du Nord. Une mise en action citoyenne pour des batailles qui en appelleront d’autres au regard de la motivation et du souhait de ces habitants de s’impliquer dans la vie du quartier.

Pour joindre le collectif, il est possible de le contacter à l’adresse : collectifcerisaie@gmail.com.

• R.H.

Voir aussi

Phasellus ut nunc quis, suscipit ut et, venenatis felis leo elit. tempus