Mars : Mois de l’égalité – « Toujours pour le respect de la dignité de tous »

Au quotidien l’équipe municipale réclame à travers de multiples actions « le droit à l’égalité ».

Durant le mois de mars, elle a décidé de prôner l’égalité des droits à travers de nombreux rendez-vous.

Mars : Mois de l'égalité - « Toujours pour le respect de la dignité de tous » - Ville de Stains

«Lutter contre toutes les formes de discriminations, c’est faire vivre concrètement la liberté, l’égalité, la fraternité », cette phrase du maire Azzédine Taïbi est forte et illustre la politique qu’il mène au quotidien avec son équipe municipale. Les exemples sont multiples, à l’image du recours contre l’État pour rupture d’égalité, le « forcing » pour faire valider son projet transports au nom du « droit à la mobilité », son exigence pour que l’Éducation nationale repropose des accompagnements éducatifs, de faire en sorte que soient maintenus les services publics de proximité…

C’est donc tout naturellement qu’en ville, un Mois de l’Égalité s’est ouvert avec différents rendez-vous. Si c’est avec une action commune de différentes associations au sein de la résidence étudiante Saint-Léger qu’il a commencé, un autre grand moment a inauguré ce mois si particulier.

« Alors que nous célébrons, la Journée internationale des droits des femmes (8 mars), je veux vous dire mon émotion d’inaugurer ce bel équipement qu’est la Maison du droit et de la médiation qui concrétise notre engagement en faveur de l’accès aux droits pour tous et contre toutes les formes de discriminations », dira le maire quelques secondes avant de couper le ruban au 25, avenue Paul-Vaillant-Couturier.

Même si cette structure municipale continuera d’accueillir les Stanois au Pôle Thorez pendant quelques semaines, avant de pouvoir emménager dans ses nouveaux locaux, on connaît déjà son nom. « Nous avons choisi de rebaptiser cet équipement du nom d’une fervente militante des droits humains, Gisèle Halimi, au service de plusieurs combats : contre le colonialisme, pour le féminisme mais également celui en faveur des droits des personnes LGBT. »

Et sur la façade, on peut déjà y lire la citation, choisie par les 500 Stanois qui ont pris part au vote soumis par la municipalité : « Ma liberté n’a de sens que si elle sert à libérer les autres ». En présence de la sous-préfète et du petit-fils de l’avocate, Édouard Halimi, le maire avec son équipe municipale a dévoilé une nouvelle fresque très colorée, rendant hommage à quatre femmes engagées, éclatantes de beauté sur le mur de la Place Colonel Fabien et légendée par la phrase « Ne vous résignez jamais »

Jusqu’au 27 mars, le Mois de l’Égalité, dont l’enjeu est « la promotion des droits et la lutte contre les dominations » propose plusieurs rendez-vous ouverts aux Stanois. « Nous serons toujours mobilisés, pour le respect et la dignité », promet l’équipe municipale.

4 femmes, de différentes nationalités, sur différents continents, unies dans un même combat sur un mur graffé par le collectif ART.

femmes, de différentes nationalités, sur différents continents, unies dans un même combat sur un mur graffé par le collectif ART.

Gisèle Halimi, avocate franco tunisienne, militante infatigable des droits de l’Homme, qui nous a quittés le 28 juillet 2020. Avocate des
causes difficiles mais jamais perdues, à une époque où beaucoup considèrent que les droits des femmes passent après ceux des hommes.

Malala Youssafzai, à peine sortie de l’enfance, elle s’impose, à travers son blog, comme une figure de la lutte pour le droit à étudier pour les jeunes filles dans son pays, le Pakistan. Malgré son jeune âge et la tentative d’assassinat dont elle a été victime en 2012 par les obscurantistes, elle a continué le combat et est devenue ambassadrice de la Paix en 2014. Elle a multiplié depuis les positions courageuses contre toutes les formes d’oppressions.

Marielle Franco, femme noire, brésilienne, sociologue, femme politique, venant d’une des favelas de Rio de Janeiro, engagée pour les droits de l’Homme, des minorités des plus faibles et fervente militante pour le respect des personnes homosexuelles ou transgenre. Elle a payée de sa vie son combat pour la défense des droits humains et contre la corruption, victime le 14 mars 2018 d’un assassinat très certainement orchestré par le pouvoir en place.

Miriam Makeba, artiste sud-africaine, engagée aux côtés de Nelson Mandela, a mis son art au service de son engagement social et politique contre l’Apartheid en Afrique du Sud. Elle a lutté toute sa vie pour un continent Africain uni et des états africains pleinement souverains. Elle défendait une vision d’un monde interdépendant mais égalitaire et solidaire.

10 citations de femmes engagées ont été lues lors du dévoilement de la fresque par les élues de l’équipe municipale…

« Ma dignité d’avocate ne saurait museler ma liberté de femme » – Gisèle Halimi

« Faites attention à ce que vous dites. Vos mots doivent être constructifs, rassembler les gens, pas les séparer. » – Miriam Makeba

« Le succès ou l’échec d’une révolution peut toujours se mesurer au degré selon lequel le statut de la femme s’en est trouvé rapidement
modifié dans une direction progressive » – Angela Davis

« Une femme n’est pas uniquement une mère, une soeur, une épouse. Une femme a le droit à une identité propre » – Malala Youssafzai

« Simple, forte, aimant l’art et l’idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. » – Louise Michel

« Vous ne devez jamais avoir peur de ce que vous faites quand vous faites ce qui est juste. » – Rosa Parks

« La conquête du bonheur est pour la femme liée à son libre épanouissement » – Danielle Casanova

« Le silence est comme le vent : il attise les grands malentendus et n’éteint que les petits » – Elsa Triolet

« Le mot résister doit toujours se conjuguer au présent » – Lucie Aubrac

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.
Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant » – Simone de Beauvoir

• C.S.

Voir aussi

at consectetur Donec quis sit sed Aliquam Curabitur mattis leo. ut velit,