Marché – De nouveaux commerçants vous attendent à l’Avenir

Un boucher-charcutier et un poissonnier ont pris possession des lieux ces dernières semaines pour le plus grand plaisir des habitants du quartier.

Marché - De nouveaux commerçants vous attendent à l’Avenir - 1 - Ville de Stains

© Julien Ernst

« Je suis très contente d’être ici, les clients sont gentils, aimables, ils nous mettent à l’aise », confie Ana la fromagère, installée au marché de l’Avenir depuis quelques mois. Pour celle qui a racheté le stand de l’ancienne propriétaire – « un investissement important », le départ du boucher, il y a un peu plus d’un mois a été difficile à vivre. « Il n’y avait plus personne ! » Mais la place n’est pas restée vacante bien longtemps.

Alors qu’elle occupe des stands dans différents marchés, elle prévient David, son voisin boucher à Bure-sur-Ivette, de l’opportunité. Coïncidence, celui-ci a passé son enfance au Clos Saint-Lazare ! C’est ainsi qu’il est revenu en ville, il y a deux semaines, maintenant. Employé de la boucherie d’Anna et Louis basée en Seine-et-Marne, il exerce ce métier depuis 7 ans. « Je suis très heureux de revenir travailler dans la ville dans laquelle j’ai grandi, témoigne t-il. Les clients sont hyper contents de retrouver un boucher ». Veau, triperie, chevaline… Il y en a pour tous les goûts ! Côté traiteur, tous les produits habituels sont à la vente, avec pour les becs sucrés un savoureux far Breton ou encore du flan pâtissier.

Marché - De nouveaux commerçants vous attendent à l’Avenir - 2 - Ville de Stains

© Julien Ernst

« JE NE QUITTERAI CE MARCHÉ POUR RIEN AU MONDE »

À proximité du nouveau boucher se trouve Tony, le poissonnier qui exerce également à Choisy-le- Roy et Paris. « Cela fait un an environ que je travaille dans la poissonnerie. Auparavant, j’exerçais en tant que grossiste à Rungis, j’ai été primeur… Je suis dans le secteur depuis 20 ans ! » Lui aussi espère que l’arrivée de David va permettre de relancer la fréquentation du marché.

Laurent de son côté observe ces va-et-vient d’un regard attentif. Primeur de père en fils et présent sur le marché de l’avenir depuis près de 40 ans, il a croisé plusieurs générations de Stanois. « Ici, nous avons une clientèle de retraités principalement, précise t-il. En conséquence, nous faisons attention à proposer des prix justes, sans rogner sur la qualité. »

Une démarche qu’il tient de son paternel, fervent défenseur de la qualité des produits qu’il vendait et du made in France ! En effet, sur son stand l’écrasante majorité des fruits et légumes sont produits localement. « Il nous reste encore des fraises et des tomates de Provence, c’est en fin de saison qu’elles sont meilleures », révèle t-il.

Alors que l’épidémie de Covid a fragilisé le secteur – les marchés ont dû baisser le rideau pendant plusieurs mois – Laurent explique avoir tenu grâce au marché de l’Avenir « C’est grâce à Stains que j’ai pu traverser cette période sans trop de dégât avec les livraisons » affirme t-il avant de confier son attachement : « Si j’arrête ici, je serais vraiment malheureux. Je connais les clients depuis que j’ai 10 ans ».

• M.B.

Marché - De nouveaux commerçants vous attendent à l’Avenir - 3 - Ville de Stains

© Julien Ernst

Voir aussi

Aliquam eleifend consequat. odio id, efficitur. libero massa quis libero non lectus