Lutte contre la discrimination – L’art de raconter des histoires

Les jeunes Stanois pourront apprendre le jeu sur scène et l’écriture de stand-up afin d’approfondir leur réflexion autour de la déconstruction des stéréotypes et des préjugés racistes, le tout avec humour.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au mercredi 10 novembre.

Lutte contre la discrimination - L’art de raconter des histoires - Ville de Stains

Dans le cadre de sa lutte contre les discriminations, la ville fait appel à un humoriste, Réda Seddiki pour encadrer des ateliers d’écriture
et de stand-up en direction des jeunes de la ville. Une réunion de présentation se déroulera le 2 novembre à la Maison du temps libre à 18 h 30. L’artiste ne sera pas à son coup d’essai. Il est habitué à travailler avec des groupes pour permettre la libération de la parole.

À Stains, cela se sera autour de la thématique des discriminations. Réda, après avoir suivi des études de mathématiques, « un peu pour faire plaisir à mes parents » sourit-il, s’est lancé dans une carrière d’humoriste.

De scènes ouvertes en plateaux confirmés, il ne tarde pas à se faire un nom et étoffe son réseau, ce qui lui offre de nombreuses opportunités. Il joue actuellement son troisième spectacle, ironie de l’histoire à la Nouvelle Seine à Paris. Réda se définit lui-même comme un raconteur d’histoires, « vous voyez les repas de famille, le moment où chacun raconte sa petite anecdote en essayant de faire rire les autres, c’est cette ambiance que j’aime. Dans mon dernier spectacle, je raconte à quel point la vie peut se moquer de nous, avec les épisodes récents du confinement par exemple ». Dans son écriture, l’artiste ne raconte pas sa vie. Il l’utilise comme un outil, un prétexte à raconter des histoires.
Ouvert à tous les 12-25 ans.

C’est donc avec grand plaisir qu’il a accepté de venir animer des ateliers avec des jeunes âgés de 12 à 25 ans. Ces derniers débuteront le 15 novembre et auront pour objectif le développement de l’esprit critique et la créativité afin de déconstruire les préjugés pour lutter contre le racisme et les discriminations. Mais aussi, s’approprier l’art de l’éloquence et travailler sur la confiance en soi.

« Nous travaillerons dans une atmosphère de confiance. Le but est de se découvrir, tout allant à la rencontre de l’autre. L’approche ludique d’un tel sujet permet de libérer la parole et de comprendre que l’on peut être à la fois le bourreau et la victime. Par la suite, nous nous plongerons dans l’écriture d’un set pour chaque participant, qu’ils pourront jouer en public » explique l’artiste, impatient de commencer son aventure avec les jeunes. Après tout ce processus de création, les Stanois présenteront leur travail au public.

L’inscription aux ateliers est ouverte jusqu’au 10 novembre et s’effectue à l’adresse : egalite@stains.fr

Éducation citoyenne - Rejeter toutes les discriminations - 1 - Ville de Stains

Voir aussi

ipsum eleifend luctus ante. sem, felis libero mattis risus. venenatis,