La Poste de Clos Saint-Lazare – « Nous serons nombreux ! »

Samedi, à 11h, un collectif d’habitants appelle à la mobilisation devant le bureau de poste principale pour « exiger » la réouverture de celui du Clos Saint-Lazare.

La Poste de Clos Saint-Lazare - « Nous serons nombreux ! » - Ville de Stains

Si l’annonce d’un confinement dès ce week-end ne compromet pas ce rendez-vous que se sont fixé par plusieurs habitants du Clos Saint-Lazare, et que La Poste n’apporte pas de réponse avant, il risque d’y avoir du bruit avenue Louis-Bordes samedi matin.

« Nous avons parlé de ce rassemblement autour de nous. Pour exiger la réouverture de La Poste du Clos, nous serons nombreux ! Stanois, rejoignez-nous avec des sifflets car nous sommes toute une ville pénalisée par cette fermeture ! » Le collectif d’habitants est convaincu qu’il mobilisera.

L’une des habitantes explique pourquoi. « Depuis plus d’un an, le bureau de Poste est fermé au Clos Saint-Lazare. Nous condamnons, tous, les violences qui y ont été commises. Mais des courriers qui arrivent en retard, des colis qui ne sont pas livrés et qu’on doit récupérer après une heure de queue, un distributeur régulièrement vide… ce n’est plus supportable ! Et pas seulement pour nous habitants du Clos. Pour
toute la ville. Car on voit bien que les autres bureaux sont engorgés. »

Surtout que le collectif n’est pas resté sans propositions, sans prendre du temps à faire signer des pétitions, à rencontrer les directions de La Poste… « On a le sentiment qu’on nous balade. Ils ne veulent pas trouver les solutions pour rouvrir ce bureau qui est utile, voire primordial pour beaucoup. Assez de mépris ! On va se faire entendre publiquement maintenant. »

C’est ainsi que le collectif, soutenu par la section stanoise du Parti communiste, donne rendez-vous à tous ceux qui veulent que ce bureau
rouvre, à 11 h devant le bureau de poste principale, avenue Louis-Bordes. « Venez avec des sifflets ! » Du côté de la municipalité, on soutient également ce collectif et sa cause. Le maire a assisté aux rencontres avec La Poste, a fait des propositions d’accompagnement et
a fait accrocher sur la façade du bureau du Clos une banderole. Stains actu a tenté de joindre le service communication de La Poste en vain.

• C.S.

Voir aussi

quis accumsan justo adipiscing elementum ipsum leo tristique at