Jardins familiaux – Du bonheur pour tous sur le chemin des Arpents

Il y a quelques semaines après un réaménagement débuté en 2019, les jardiniers de la zone des Arpents ont retrouvé leurs parcelles et leurs toutes nouvelles cabanes.

Ces jardins sont aussi un lieu de balade pour les Stanois. Enfants, familles et promeneurs y rencontreront des passionnés prêts à discuter et à donner des conseils de jardinage. Stains Actu est allé à leur rencontre.

Jardins familiaux - Récoltez le bonheur sur le chemin des Arpents - 1 - Ville de Stains

UN ESPRIT DE CAMARADERIE

Jean-Pierre prend le chemin des jardins depuis 25 ans. À ses côtés, Emmanuel cultive sa main verte depuis 2007. Nous les retrouvons en pleine action : ils installent des clôtures autour de la parcelle d’Emmanuel. « Nous sommes contents de cette réhabilitation même s’il manque des toilettes (rires). Actuellement, le temps ne permet pas forcément de planter.

Nous devons attendre le passage des Saintes Glaces, le 11,12 et13 mai. Ensuite, nous pourrons alors semer. Nous aimons nous retrouver avec les autres jardiniers. Nous nous donnons des coups de mains pour des petits travaux et échangeons nos petits secrets ». La terre dans le coin semble généreuse, Emmanuel prévoit de la betterave, des pommes de terre, des tomates, de la ciboulette, des courgettes, des oignons qu’il n’hésitera pas à partager avec d’autres jardiniers en cas de bonne récolte.

Jardins familiaux - Récoltez le bonheur sur le chemin des Arpents - 3 - Ville de Stains

REDONNER VIE À LA TERRE

Au fil de notre déambulation, nous apercevons Jean-Brice et Martine. Outils à la main, ils s’activent sur leur parcelle. L’opération du jour consiste à nettoyer le sol en retirant les pierres, mais aussi les plates-bandes afin de prendre soin des fleurs en attendant de pouvoir planter plus. Jean-Brice est bien connu des Stanois, il était professeur à Romain-Rolland et à l’époque déjà, il amenait ses élèves sur la parcelle que possédait l’école. « Depuis ma retraite, j’ai cette parcelle. Avec Martine nous tentons de la réaménager car les travaux ont changé beaucoup de choses. Il faut repartir de zéro, c’est un peu dommage mais nous nous adaptons. C’est un vrai plaisir de venir ici et il y a beaucoup à faire !

Nous attendons la récolte d’oignons perpétuels des Hautes Alpes, annonce-t-il avec fierté. Ils ont aussi installé une mini-serre pour protéger les jeunes pousses ». Au fil de la discussion, ils pointent du doigt la question de l’eau et regrettent la limitation à trois bacs seulement de récupération d’eau de pluie. Le couple garde tout de même leur passion intacte et de l’entrain à faire revivre ce bout de terre, c’est en souriant qu’ils poursuivent leurs soins à leur bout de terrain.

Jardins familiaux - Récoltez le bonheur sur le chemin des Arpents - 2 - Ville de Stains

AU FIL DU TEMPS

Avant de quitter les Arpents, nous passons saluer Joacquim, 80 ans, un ancien jardinier. « Au jardin, lorsque qu’on aime la terre, il y’a toujours quelques chose à faire. Moi je cultive ma parcelle depuis 1980 et j’aime toujours cela » nous lance-t-il tout sourire. Tout au long de
notre promenade autour des jardins familiaux, nous avons aperçu des sourires, des mains qui se levaient pour nous saluer et tous semaient de la passion à la terre. Alors n’hésitez pas à vous y rendre pour une ballade, bol d’air garanti !

Jardins familiaux - Récoltez le bonheur sur le chemin des Arpents - 4 - Ville de Stains

 

Voir aussi

velit, dictum tempus nunc consectetur Praesent in ipsum