Formation – Industreet : le futur à portée de clic

Le Centre de formation aux nouveaux métiers de l’industrie propose un parcours personnalisé et de réelles perspectives d’emplois à destination des jeunes, sans conditions de diplôme.

Formation - Industreet : le futur à portée de clic - Ville de Stains

Quatre Stanois vont bientôt commencer leur formation dans cette structure innovante. Chaque mois, des portes ouvertes seront désormais proposées, avis donc aux curieux !

Le secteur industriel est en plein bouleversement. Les nouvelles technologies, le numérique, la robotique ont modifié les pratiques et les métiers. Au sein de l’Industreet, une école d’un nouveau genre propulsée par la fondation Total, on espère former plusieurs centaines de jeunes chaque année à cette nouvelle réalité, source d’un gisement d’emplois qualifiés et attractifs. Lundi 25 janvier, une délégation d’élus a pu visiter les locaux flambants neufs du centre.

Autour du maire Azzédine Taïbi, ils ont parcouru ces grands espaces sobres et épurés propices à des journées studieuses. Les formations proposées suivent toutes un principe renversant les codes de la pédagogie classique : faire pour apprendre. Ici pas de cours magistral entre un professeur surplombant l’auditoire et une assemblée passive.

DÉPOUSSIÉRER LES MÉTIERS DE L’INDUSTRIE

industreet 2

Les formations sont organisées de sorte à ce que les étudiants et les formateurs interagissent pour aboutir à l’acquisition d’un savoir-faire reconnu dans différents domaines. Ainsi, lors de la visite, le maire a pu observer ces petits groupes de trois ou quatre étudiants, penchés au dessus d’un fer à souder ou regrouper devant une imprimante 3D sous le regard vigilant du formateur, qui laisse faire et intervient sur demande.

Plus loin, c’est une ligne de production automatisée qui verra le jour pour fabriquer des masques chirurgicaux et du gel hydroalcoolique. À l’extérieur, une ferme à panneaux solaires sera construite afin de former les étudiants aux métiers de la filière photovoltaïque.

SE SENTIR VALORISÉ ET ÊTRE ACTEUR DE SA RÉUSSITE

Les étudiants rencontrés témoignaient tous de leur plaisir d’apprendre dans ces conditions : bidouiller pour comprendre un procédé,
favoriser la pratique à la théorie, se sentir valorisé et être actif de sa réussite. Une manière également de remettre au goût du jour ces
nouveaux métiers de l’industrie et gommer l’image dépassée d’un secteur en quête de nouveaux talents.

• M.B

Voir aussi

amet, massa efficitur. id commodo leo