Football – Les équipes stanoises en haut de tableau

Dimanche 8 mai, différentes catégories de l’ESS football recevaient à domicile leurs adversaires et les enjeux étaient importants.

© Julien Ernst

Trois matchs étaient au programme. Tôt le matin, les vétérans (plus de 35 ans) évoluant en Régional 2 ont ouvert le bal. L’équipe locale recevait le FC Ozoir 77. Une affiche de haut de tableau puisque les deux équipes se disputent la seconde place derrière le club de Créteil qui est déjà loin au classement.

Les verts ont été menés au score suite à une action plus que litigieuse avec un ballon sorti de l’aire de jeu qui a poussé la défense stanoise à s’arrêter. But validé ! Mais les verts sont restés concentrés et ont poussé, multipliant les actions sans faire trembler les filets. Déterminés, les Stanois ont fini par égaliser et arracher la victoire en toute fin de rencontre par 2 buts à 1. Ils confortent ainsi leur troisième place avec un total de 40 points.

Dans l’après-midi, les U 18 du coach Demba recevaient, quant à eux, un concurrent direct pour la montée, le club des Lilas. Depuis le début de la saison, l’équipe stanoise impressionne par sa régularité et le jeu proposé. Avant l’entame de la rencontre, la tension était palpable. « C’est une finale, nous devons mettre nos adversaires KO pour gagner le championnat », expliquait le coach. Une fois le match lancé, les Stanois sont très vite poussés à l’erreur. « C’est un match sans », pouvait-on entendre dans la tribune bien garnie en ce dimanche ensoleillé.

En effet, l’équipe a déjoué, sans doute trop de pression, ils étaient méconnaissables et ont loupé le coche. Ils laissent ainsi passer une belle occasion de valider leur accession en division supérieure. Ils devront vite effacer ce revers (0-2) pour remporter la compétition et grimper en D1 (PH pour les plus anciens).

Enfin, l’équipe première accueillait son homologue de Marly-La -Ville ES. Une rencontre que les pensionnaires de Régionale 3 (ancienne DHR) ont survolé en ouvrant rapidement le score. Les Stanois n’ont laissé aucune chance aux visiteurs.

Ils ont dominé la rencontre dans tous les compartiments du jeu. Clairement supérieurs à l’équipe adverse, ils lui ont infligé « une correction », (6 à 0). Le football stanois affiche une bonne santé.

• R.H.

Voir aussi

commodo elementum vulputate, Phasellus odio at suscipit Donec