Five / ESS – La solidarité, un sport local

Mercredi 14 octobre, vers 14 heures, un groupe de jeunes gymnastes de l’ESS gym s’est rendu au Five de Marville, non pas pour faires des saltos, mais pour jouer au foot et au Padel.

En effet, le centre de foot à 5 et de Padel récemment inauguré a subi de plein fouet la décision du gouvernement de fermer les salles de sports et autres salles de pratiques sportives en intérieur, afin de ralentir la propagation de la Covid-19.

La solidarité, un sport local - Ville de Stains

Seulement, les dirigeants du Five remettent en question cette directive. Ces derniers affirment qu’ils ont respecté tous les protocoles sanitaires, et que l’ARS n’a recensé aucun cas sur 250 000 footballeurs en salle depuis le 22 juin. « On ne va pas rester les bras croisés à attendre la fin du Five, car il y a des emplois derrière. On se mobilise tous les jours seuls ou avec tous les acteurs de la filière sportive pour obtenir des aides gouvernementales, faire comprendre à nos bailleurs qu’on ne peut pas payer les loyers » expliquent-ils.

Par ailleurs, comme un pied de nez à cette décision d’interdire le sport en intérieur, pour adultes uniquement, ils ont lancé un appel. « Si vous êtes entraîneur, éducatrice, institutrice, professeur de sport, on vous invite à venir avec les enfants que vous encadrez, gratuitement dans nos Fives (ceux de la zone rouge, qui ne peuvent plus recevoir d’adultes, comme ceux de Marville, Bordeaux, Antibes, etc.) Pour cela, vous allez sur le site et vous appelez le numéro du Five : 01 70 24 94 15 ».

LES GYMNASTES STANOISES

Cet appel a donc été entendu par les entraineurs de la section gym de l’ESS. Une dizaine de jeunes filles toutes licenciées au club de gymnastique ont troqué leur habituel tapis et autres agrès contre le rectangle vert et les cours bleus. Toutes aussi agiles que des gazelles, elles ont taquiné le cuir avec plaisir.

Beaucoup de rires et de belles actions. Imaginez le football devenu chorégraphie à travers le jeu de jambes des jeunes gymnastes. « Nous sommes très contentes ! C’est une sortie très sympa. Nous avons beaucoup rigolé » nous confient les jeunes filles. Après le terrain de foot, elles ont rejoint les cours de Padel. L’intervenant du centre a expliqué les règles aux jeunes filles avant de leur donner raquettes et balles pour qu’elles puissent découvrir cette pratique.

Et là encore, les rires étaient au rendez-vous. « Nous avons tout de suite voulu répondre à l’invitation du Five. Il traverse une situation compliquée avec cette fermeture forcée et nous voulons à notre niveau leur montrer notre solidarité. Il est certain que nous reviendrons, le centre est super ! Les filles se sont amusées comme des folles et nous avons bien rigolé. J’invite vraiment les autres sections à venir passer un bon moment », explique la présidente de la section gym.

• R.H.

Voir aussi

mattis lectus ipsum risus. vel, non in id commodo