Événements – Le Mois de l’Égalité, c’est en mars !

Du 6 au 27 mars, la ville de Stains organise le Mois de l’Égalité en proposant des actions de promotion des droits et de luttes contre toutes les discriminations.

La ville affiche ses valeurs - Ville de Stains

Le Mois de l’Égalité à Stains est une série de rendez-vous accessibles à tous. Premier temps fort, le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes. Le maire inaugurera la nouvelle Maison du droit et de la médiation qui est temporairement installée au pôle administratif Thorez. Son nom : Gisèle Halimi, célèbre avocate et militante féministe qui nous a quittés l’été dernier. Son adresse : 25 avenue Paul-Vaillant-Couturier.

Événements - Le Mois de l’Égalité, c’est en mars ! - Ville de Stains

Au programme de cette journée, de 9 heures à 16 heures, les Stanois découvriront les nouveaux locaux de la MDM lors d’une journée portes ouvertes dans le cadre de son inauguration. Les habitants ont eu la possibilité, via un vote sur internet, de choisir une citation de l’avocate pour orner les murs de la structure municipale. La phrase retenue : « Ma liberté n’a de sens que si elle sert à libérer les autres », qui illustre bien le caractère humaniste et combatif de l’avocate. À 17 heures, à quelques encablures de là, sur la Place du Colonel Fabien, une nouvelle fresque sera dévoilée.

UN PROGRAMME RICHE

Racisme/préjugés, égalité femme/homme, handicap, homophobie et laïcité sont les thèmes qui seront abordés durant ce mois. Ainsi, durant le mois de mars, les Stanois, qu’ils soient jeunes ou moins jeunes pourront participer à des échanges, des ateliers afin de réfléchir et construire des boucliers contre toute forme de discrimination. Toujours dans le respect des règles sanitaires, de multiples rencontres, notamment avec des professionnels, permettront d’instaurer un dialogue instructif pour tous au sein des Centres sociaux, des structures Jeunesse en partenariat avec des associations locales.

L’objectif est de sensibiliser la population sur les thématiques liées à l’égalité. Tous les publics seront concernés par ces évènements autour de la sensibilisation et en particulier les jeunes. Par exemple, des ateliers de sensibilisation à l’homophobie ont déjà commencé au lycée Utrillo et ont permis de toucher 5 classes et 148 élèves fin 2020. D’autres ateliers sont à venir au cours de ce mois. « La déconstruction des préjugés est plus aisée à ces âges et permet de forger des futurs adultes davantage conscients de ces réalités et de leurs responsabilités » expliquent les organisateurs.

L’ensemble du programme est disponible en téléchargement.

• R. H

DES CHIFFRES QUI EN DISENT LONG…

5 chiffres :

25 critères répertoriés lorsqu’on parle de discriminations.

46 % des Français pensent qu’il faut une lutte vigoureuse contre le racisme (selon un sondage réalisé en 2019 dans le cadre du rapport de la Commission nationale consultative des droits de l’homme).

61% des Français estiment que soutenir l’égalité entre les femmes et les hommes devrait être une priorité de l’aide au développement de la France. (Étude réalisée par Focus 2030).

50% des femmes reconnaissent avoir déjà été moins bien payées en raison de leur genre. (Étude INSEE 2019).

487 Stanois ont voté pour choisir la citation de Gisèle Halimi qui ornera murs et devanture de la Maison du Droit et de la Médiation.

Voir aussi

pulvinar venenatis libero velit, leo. tempus id venenatis,