Emploi des jeunes – L’État met en place un dispositif d’aide !

Pour favoriser l’emploi des jeunes, l’État instaure une aide, aux entreprises et associations, qui embauchent des jeunes de moins de 26 ans.

Ce recrutement doit intervenir entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021. L’aide est  versée par l’Agence de services et de paiement pour le compte de l’État (ASP). L’employeur percevra l’aide (jusqu’à 4000 euros par salarié), sur un rythme trimestriel pendant une durée maximale d’un an.

Les demandes d’aide doivent être adressées à l’ASP, via une plateforme de télé-service qui sera ouverte le 1er octobre. Chaque trimestre, l’employeur devra fournir une attestation de présence du salarié.

Plus d’infos sur : travail-emploi.gouv.fr/aide-embauche-jeunes

Un numéro vert pour vous guider : 0809 549 549.

D.C

Des conditions précises

- Une embauche entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.
- Un jeune de moins de 26 ans en CDI, en CDI intérimaire ou en CDD de 3 mois minimum
- Une rémunération jusqu’à deux fois le montant horaire du SMIC
- L’aide vise les embauches nouvelles : le renouvellement d’un contrat débuté avant le 1er août 2020 n’ouvre pas
droit à l’aide
- Si l’employeur rompt le contrat avant une période de 3 mois, il ne reçoit pas l’aide
- Aucun licenciement économique sur le poste concerné depuis le 1er janvier 2020

Un exemple

Le gérant d’une PME recrute à temps plein, en septembre 2020, un jeune de 21 ans rémunéré 1 800 € bruts par mois.

Il pourra bénéficier d’une aide de 4 000 € bruts qui compensera le montant de ses cotisations pour une année complète.

Voir aussi

pulvinar id quis porta. sit libero dapibus quis, Sed