École – La technologie au service de l’apprentissage

Des écrans numériques interactifs dernier cri ont été installés pendant les vacances scolaires dans plusieurs classes de nos écoles.

Une solution technique afin de favoriser des méthodes pédagogiques innovantes associant enseignants et élèves.

© Julien Ernst

Grand, lumineux et moderne. Devant le nouvel écran installé dans la classe de CM1 de l’école Guillaume-Apollinaire, lundi, les élèves rentrant de vacances ont sûrement été ébahis ! D’autant qu’il ne s’agit pas de n’importe quel écran.

La ville a en effet décidé d’équiper les classes des écoles primaires d’écran numérique interactif (ENI). Comprenez, des écrans tactiles géants connectés à internet.

Pour les salles auparavant équipées de vidéoprojecteurs, cette solution innovante est une sorte de tout-en-un. Elle fait vidéoprojecteur, ordinateur, écran… Les possibilités sont démultipliées. Qu’il paraît loin le tableau noir de notre jeunesse !

Issu d’un appel à projet de l’État sur l’école et le numérique qui s’engage à accompagner la modernisation de l’outil, le dispositif a permis un cofinancement pour une enveloppe globale de 600 000 euros.

« Après un audit avec notre service informatique pour connaître les besoins et faire un état des lieux de l’existant dans nos écoles, ces écrans ont été installés dans quatre écoles, Romain-Rolland, Guillaume- Apollinaire, Jean-Rostand et Anatole-France, avant un déploiement sur l’ensemble de la ville » explique l’adjoint au maire délégué à l’Éducation, Mathieu Defrel.

Ces ENI s’accompagnent d’un pack mobile connecté à internet d’une vingtaine d’ordinateurs disponibles par niveau. En outre, une révision complète du matériel informatique des directions d’écoles est également au programme. Ainsi, « à la rentrée 2022, nous aurons vraiment passé un cap sur ce sujet » se réjouit l’élu.

Concernant les tableaux numériques déjà installés dans plusieurs établissements, ceux-ci seront déployés dans les écoles maternelles qui en feront la demande.

Ainsi, les jeunes Stanois et leurs enseignants disposeront des meilleurs outils disponibles. «Un progrès technique au service de la qualité d’enseignement et pour la réussite éducative de nos élèves érigée en priorité », conclu l’adjoint au maire.

• FRED LAURENT

Voir aussi

accumsan velit, Curabitur tempus id, leo. lectus nunc