D’une friche à un jardin aromatique

Mardi matin, Fatna, habitante de la rue Jean-Ferrat du Clos Saint-Lazare, est sur la friche de la rue Verlaine.

Elle est préoccupée, elle attend un coup de fil de son fils qui doit lui annoncer s’il a le bac ou pas. « Jardiner, j’adore et ça va m’occuper l’esprit ». Cet atelier ne pouvait pas mieux tomber pour elle. Une autre habitante, qui arrive avec ses trois enfants, est, elle, une novice.
« Mais on est trop contents de venir s’y essayer. En plus, notre appartement est juste là », pointe-t-elle le doigt.

Fatou, Antoinette, Cherifa… les habitants ont répondu présents à l’invitation des différents partenaires qui vont faire vivre ce projet. Celui de transformer une friche en jardin aromatique. Les commandes ont été confiées au collectif Merci Raymond, qui n’en est pas à son coup d’essai.

Après avoir débroussaillé le terrain mardi dernier, avec les habitants, le collectif créait un mandala (cercle) avec des bâches, des ficelles, de la paille, de la terre. Mesures précises, découpes minutieuses, cet espace de plantations aromatiques fera 100 m2. À côté, les habitants pourront planter ce qu’ils veulent dans des carrés potagers. « C’est votre projet ! », répète le collectif aux habitants, qui ont déjà un groupe
WhatsApp. Alors que Bouchra arrive avec une grande gamelle à partager, Fatna reçoit son coup de fil. Son fils a son bac. Émotion, cris de joie dans le groupe, on sent que la solidarité et le partage sont déjà là.

Mercredi et jeudi, les installations et les plantations ont continué. Ensuite Merci Raymond proposera des ateliers tous les mercredis après-midis jusqu’à mi-octobre, puis de fin mars à mi-mai. Ces moments permettront de faire connaître le projet (qui reste ouvert à tous les curieux), de sélectionner les aromatiques, de consolider le groupe, de le former aux technique d’agriculture urbaine. Le tout en comptant sur l’aide de Senic, un jeune du quartier, qui effectue son service civique et qui confie « je suis ravi de participer à ce projet ».

Ce projet, que Stains actu suivra tout comme une équipe de France 3 qui produit un documentaire sur la mobilisation des habitants pour verdir leur ville, est l’un des pans du Programme d’investissement d’avenir (PIA) – Villes et territoires durables et solidaires de l’ANRU dont la ville est lauréate. Ce PIA finance des projets sociaux et environnementaux innovants durant les transformations urbaines des quartiers.
La ville, Plaine commune et Seine- Saint-Denis Habitat portent ce projet qui, après une récolte et un séchage, proposera aussi des tisanes.

• C. S.

Voir aussi

efficitur. ante. commodo diam vulputate, accumsan sed ipsum