Droit à la mobilité – Pour que le projet ne déraille pas

Le maire, Azzédine Taïbi ne cesse de le clamer : la question des transports est essentielle pour les Stanois. Elle est même l’une des priorités de l’action qu’il mène avec sa majorité.

Un enjeu majeur pour lequel il appelle les Stanois à se mobiliser en masse.

Droit à la mobilité - Pour que le porjet ne déraille pas - Ville de Stains

Une pétition circule en ville. Dans le cadre de l’élaboration du Contrat de plan état- Région 2021-2027 (CPER), la municipalité, les habitants et les forces vives de la ville n’ont désormais plus d’autre choix que de se mobiliser et appellent la majorité des Stanois à signer la pétition « Liberté-égalité-MOBILITÉ ! » pour obtenir une ligne de tramway : Saint-Denis-Université / Garges-Sarcelles. Un bus à haut niveau de service (BHNS) : La Courneuve-6 Routes/ Stains-La Cerisaie. Et enfin, le prolongement de la ligne 12 du métro : Front Populaire-Aubervilliers / Stains-La Cerisaie en interconnexion avec les lignes 16/17, le T1 et le T11 Express.

UN BESOIN RÉEL ET ESSENTIEL

Trois projets essentiels pour améliorer les conditions de vie des habitants, des salariés et conforter la nouvelle attractivité du territoire », explique l’édile stanois. Une volonté qui trouve écho au sein du territoire de Plaine Commune, comme en témoigne le voeu voté à l’unanimité par les 80 élus du territoire pour soutenir les projets de transports de la Zone Nord du territoire et en particulier, le projet stanois. Le dynamisme économique de la commune à l’image de l’installation de l’Industreet de Total, ou encore le centre de recherche d’ENGIE, mais aussi le souhait de développement d’autres entreprises implantées sur la commune depuis plusieurs années, sont des arguments de poids.

Ses projets sont aussi tournés vers la transition écologique avec l’utilisation de technologies moins nocives pour la planète. La pollution atmosphérique tue prématurément près de 60 000 personnes chaque année en France. Les quartiers populaires en première couronne parisienne sont particulièrement touchés par ces phénomènes. Le développement de l’offre de transport en commun contribue aussi à la réduction de l’utilisation de la voiture, ce qui fait un argument de plus.

« La mobilité est une question de droit fondamental et de dignité », insiste le maire stanois en ordre de bataille pour ce projet d’intérêt public .

• R.H.

Pour signer la pétition, cliquez ici : http://chng.it/Ndyjx9nSJb

Voir aussi

justo felis odio eget dapibus libero. facilisis et, vel, venenatis Praesent