Deux nouveaux commerces ont ouvert

En ouvrant leur boutique, une épicière et un primeur ont fait de mardi, une belle journée évènement pour la rue Carnot. Rencontres.

OUAHIBA, L’ÉPICIÈRE

Ouahiba est originaire de Saint-Denis mais ses deux enfants sont nés à Stains, précise-t-elle. Tout sourire et en fignolant des détails dans sa boutique du 3 rue Carnot, on sent son dynamisme. Jusqu’au confinement, elle tenait une agence de voyage. Elle a dû la fermer dans le contexte actuel, mais Ouahiba ne met pas longtemps à réagir et plonge dans l’aventure d’ouvrir une épicerie, rue Carnot, sous l’enseigne Bonne affaire alimentaire.

Ouahiba, l'épicière - Ville de Stains

 

Dans le local refait à neuf, on trouve des glaces au congélateur, des tas de boissons fraiches dans des réfrigérateurs, des tas de produits secs, ou exotiques frais. « Nous proposons aussi des galettes farcies », une habitante de la rue Jean-Durand passe devant la boutique et se laisse tenté. « Bienvenue dans le quartier », lance-t-elle avant de quitter la boutique. Visiblement, cette dernière n’est pas la seule à être
ravie de cette ouverture. « Tout le monde est adorable. Les commerçants de la rue, la mairie, les clients, je regrette pas mon choix ». Ouahiba lève ses rideaux chaque jour à 8h.

MANSOUR, LE PRIMEUR

Les étals de cette boutique, situé 8 rue Carnot, attirent d’emblée l’oeil. Mais pas seulement, l’odeur émanant des fruits et légumes exposés « force » presque tous ceux qui passent devant à s’arrêter pour goûter. Mansour est un primeur heureux en ce début de semaine. « Je fais ce métier depuis 20 ans dans les marchés, dont celui du centre-ville de Stains, le confinement m’a donné envie d’ouvrir une boutique. C’est
fait ! » Et dans le quartier, tout le monde se ravit devant ses marchandises.

Les produits viennent d’un peu partout, le commerçant dit savoir les choisir et ajoute que les prix sont « tout doux ». « Nous sommes livrés chaque jour. Pour le moment, nous serons ouverts tous les jours du lundi au dimanche de 8h à 20h, » explique le gérant entouré de deux vendeurs tout aussi souriants et disposés à répondre aux questions des clients et les servir.

Mansour, le primeur de la rue carnot - Ville de Stains

Une passante craque pour des bananes que son mari adore, une autre pour un melon à partager avec ses collègues… tout le monde dans la rue parle de cette ouverture avec joie. Sous l’enseigne Mans, un primeur, accompagné par la municipalité a rouvert rue Carnot, rappelant à certains une époque d’antan. Une rue, où mardi, on sentait de la bonne humeur et de la convivialité. Le soleil n’en était pas l’unique
cause… N’est-ce pas Ouahiba et Mansour ?

UN ARTISAN PLOMBIER AUSSI

Un artisan plombier s’est également installé dans la rue, face au Studio Théâtre. Bienvenue également à cette boutique diversifiant l’offre.

• CAROLE SAPIA

Voir aussi

Curabitur consequat. quis, elementum venenatis ipsum sem, commodo sed leo.