Délégation Palestienne – Le sport rassemble

Du 17 au 23 novembre, une délégation palestinienne a séjourné en ville autour des thèmes du sport et de la culture.

Délégation Palestienne - Le sport rassemble - Ville de Stains

© Dragan Lekic

Des sportifs, des entraîneurs et un responsable du Centre des enfants du camp d’Al Amari avec lequel la ville est jumelée depuis plus de 20 ans, sont venus en visite à Stains pour se former et s’informer sur les pratiques culturelles et sportives. Ainsi, ils ont enchaîné les rencontres avec différents acteurs de la vie locale : centres sociaux, clubs sportifs et autres citoyens engagés pour la paix. Ce voyage n’est qu’une partie du volet de collaboration entre les camps de réfugiés et la FSGT notamment.

Plusieurs temps forts ont été vécus par la délégation et les Stanois. En témoigne la rencontre au Point information jeunesse. « Nous sommes ravis d’assister à cette rencontre. Il est essentiel pour nous de venir à votre rencontre afin de vous donner une vision sur notre manière de vivre », avaient alors adressé les membres de la délégation aux jeunes Stanois qui se sont déplacés.

Lors de cet échange, ces derniers ont posé de nombreuses questions autour de la vie dans un camp de réfugiés. « Nous avons des échos sur ce qui se passe chez vous à travers les médias, mais c’est important de pouvoir échanger avec vous pour nous faire une idée plus précise », ont insisté les jeunes. Un rendez-vous qui s’est poursuivi sur les conditions de pratiques sportives en Palestine.

« Nous manquons de moyens logistiques, peu de terrains ou de matériel pour développer le sport, mais notre volonté est grande. Nous avons au camp d’Al Amari, une grande équipe de football qui est un sport très populaire, tout comme l’escrime. À ce propos, nous comptons d’ailleurs dans la délégation un membre de l’équipe nationale. Et les filles sont des sportives de haut niveau, car elles occupent très régulièrement les podiums nationaux », insiste le chef de la délégation, responsable du Centre des enfants du camp.

La pratique du sport, il en a aussi été question pour les Palestiniens. En effet, le groupe a aussi rencontré l’ESS foot et tennis lors de séances d’entraînements. L’occasion pour les visiteurs de se familiariser avec les pratiques stanoises et taper la balle. De jolis instants de partage et d’enrichissement mutuel. En fin de séjour, une rencontre plus officielle a eu lieu à la Maison de l’amitié en présence de nombreux élus, mais aussi de représentants de la FSGT.

À cette occasion, Azzédine Taïbi a rappelé combien il était important de s’engager pour lutter contre toutes formes d’exclusion et d’oppression et cela même au-delà des frontières de la ville. L’assemblée a également profité d’une démonstration d’escrime qui a captivé l’ensemble des participants. Leur séjour n’est pas terminé car ils quittent Stains mais vont poursuivre, avec la FSGT, une formation sportive dans une autre ville afin de pouvoir, par la suite, encadrer le plus grand nombre d’enfants dans le camp de réfugiés.

• R.H.

Voir aussi

sit id adipiscing ipsum venenatis, vulputate,