Conseil Municipal – Le budget 2021 voté

Jeudi 25 mars s’est tenu le conseil municipal consacré dans sa quasi-totalité au budget qui a été adopté.

En raison des conditions sanitaires, le Conseil municipal s’est, une nouvelle fois, déroulé à huis clos. Toutefois, les Stanois, et ils ont été
nombreux, ont pu le suivre sur le Facebook Live de la ville. Comme à l’accoutumée, l’ouverture de séance a débuté par la validation des
comptes-rendus du précédent Conseil municipal ainsi que la désignation du secrétaire de séance. Le maire a ensuite tenu quelque propos d’introduction comme il est d’usage.

Dans son discours, il a rendu un vif hommage au père Jean, une figure de la communauté catholique stanoise. « Je veux avec la municipalité rendre hommage au père Jean qui a été une personne exceptionnelle. Il a œuvré au rapprochement des communautés et a été un partisan de la solidarité… », a précisé Azzédine Taïbi avant de faire observer une minute de silence par l’assemblée. Dans ses propos préliminaires, il est aussi revenu sur les mobilisations municipales et citoyennes qui ont animé la vie locale à l’image de celle pour l’obtention d’un centre de vaccination. Le maire a aussi annoncé la validation du financement des projets de rénovation du quartier de la Prêtresse et du sud-Clos sur la phase 2 de l’ANRU.

En marge du vote du budget (voir pages 7/8/9), les élus ont validé différents rapports ou délibérations sur des questions administratives telles que des conventions de partenariat avec des organismes comme la CPAM. Le Conseil municipal a voté l’attribution et l’augmentation de subventions au Studio théâtre de Stains et l’Espérance sportive de Stains, un soutien essentiel au monde culturel et sportif.

Conseil Municipal - Le budget 2021 voté - 2 - Ville de Stains

• R.H

3 QUESTIONS À FARIDA AOUDIA-AMMI, ADJOINTE AU MAIRE, DELEGUEE AUX FINANCES ET AU PERSONNEL COMMUNAL

Farida AOUDIA AMMI - 5eme Adjointe - Ville de Stains

  • Dans quelle mesure le budget 2021 fait-il face à la crise sociale que nous traversons ?

Ce budget 2021 intègre trois priorités : la solidarité, le soutien aux publics les plus impactés par la crise, tels que les étudiants, la réussite éducative, les écoliers ayant été privés de plusieurs semaines d’enseignement. Sans renoncer au programme d’action municipale pour lequel les Stanois ont voté, nous avons revu nos priorités à la lumière des besoins des habitants.

D’une part, en prévoyant les investissements nécessaires pour protéger le personnel communal et les Stanois (masques gratuits pour le personnel et les écoliers, gel hydro alcoolique, produits d’hygiène et de désinfection …). D’autre part, en programmant en 2021 le démarrage des projets répondant aux besoins les plus urgents des habitants. C’est le cas par exemple pour l’Épicerie sociale et solidaire, ou encore la mise en place d’une aide aux devoirs gratuite en élémentaire à la rentrée scolaire de septembre.

  • En quoi l’amélioration de la solvabilité depuis 2015 est-elle un signe de bonne gestion ?

Il s’agit du même mécanisme que pour n’importe quel ménage ou individu. Réduire sa dette pour une collectivité participe à maintenir sa santé financière au beau fixe, à préserver ses services publics, à les développer et à poursuivre ses investissements.

La règle d’or budgétaire qui s’applique aux collectivités leur impose de ne pas dépasser les 12 annuités de remboursement de leur dette. À Stains, nous avons amélioré nos capacités de remboursement en atteignant des annuités de remboursement de 7,6 ans, en dépit de la crise sanitaire. Nous avons limité notre recours à l’emprunt, maîtriser notre masse salariale et ce en dépit de la crise qui a engendré des dépenses exceptionnelles à hauteur de 2 millions d’euros.

C’était l’investissement nécessaire pour assurer la sécurité sanitaire et protéger les Stanois dans ce contexte économique et social dégradé.
Par ailleurs, si certaines collectivités font le choix de déléguer ou supprimer des services publics pour améliorer leur santé financière, à Stains nous les maintenons et les développons, dans l’intérêt des habitants.

  • Comment ce nouveau budget répond-il aux besoins des habitants ?

Avant même la crise sanitaire, notre territoire était touché par les inégalités territoriales, qu’ils s’agissent des domaines de la sécurité, de l’éducation, de la santé, d’accès à la culture… Ces besoins ont, pour certains, été accentués par la crise.

C’est pour y répondre que notre programme 2021 intègre des actions et dispositifs forts et innovants, tels que l’augmentation des effectifs de la police municipale, la mise en place d’une aide aux étudiants en grandes difficultés, le soutien aux associations culturelles et sportives malmenées par la crise, la distribution du kit de rentrée scolaire pour les écoliers inscrits en élémentaire ou encore l’augmentation des permanences du Centre d’information des droits de la femme et de la famille ( CIDFF) à la Maison du droit et de la médiation, qui vient en aide aux femmes en difficulté ou victimes de violence.

Les investissements prévus sont également à la hauteur de nos ambitions pour les Stanois, avec près de 2 millions d’euros de travaux prévus dans les écoles, la rénovation thermique du Centre municipal de santé ou encore le démarrage des travaux de rénovation de l’Hôtel de ville.

• PROPOS RECUEILLIS PAR MEHDI BOUDARENE

Voir aussi

quis ut neque. leo. justo Nullam ipsum leo elit. felis commodo amet,