Conseil Municipal – Des plans en faveur de la Jeunesse et du climat

Aides aux devoirs gratuites pour 800 enfants et séjours vacances pour la jeunesse stanoise sans que les familles ne déboursent un euro, mais aussi adoption d’un plan climat…

Le dernier Conseil municipal a voté des actes forts qui vont bien au-delà des prérogatives communales.

Conseil Municipal - Des plans en faveur de la Jeunesse et du climat - Ville de Stains

Photo du rassemblement organisé par la municipalité en soutien au peuple Palestinien. Le Conseil municipal a adopté un vœu le lendemain.

Après avoir ouvert le Conseil municipal en adressant une nouvelle fois ses condoléances à la famille du regretté Louis Pierna, le maire Azzédine Taïbi a fait observer à l’assemblée une minute de silence. Debout face à leur pupitre, les élus et conseillers ont rendu hommage à l’ancien édile de Stains qui aura « marqué de son empreinte l’histoire de notre ville ».

Azzédine Taïbi a par ailleurs annoncé que le centre administratif municipal portera le nom de celui qui fut une « source d’inspiration » pour toute une génération d’élus.

PAS DE RUPTURE ÉDUCATIVE

Résolument offensif, solidaire et protecteur, c’est ainsi que notre maire a qualifié le contenu des délibérations au menu de ce Conseil municipal.

L’adoption du Plan climat communal, à l’unanimité des votes, y compris de l’opposition. Mais aussi la création du dispositif « Aide aux devoirs », supprimé par l’État et donc pris en charge par la ville, dès la rentrée pour 800 élèves en difficulté des établissements primaires de la ville, un budget de 300 000 euros et le renouvellement de l’opération « Vacances apprenantes », témoignent en effet de la volonté de la
majorité de « protéger tous les Stanois » et confirment la politique affichée de « lutter contre la rupture éducative ». Près de 700 enfants ont bénéficié du dispositif en 2020.

L’augmentation des capacités d’accueil ainsi que de nouveaux séjours proposent une augmentation jusqu’à 960 du nombre de bénéficiaires pour 2021 (voir article page 7). Comme l’a rappelé l’élu Mehdi Messai, les vacances ne sont pas un « luxe » mais participent de l’épanouissement des enfants.

L’ÉCOLOGIE, FIL ROUGE DE L’ACTION DE LA MAJORITÉ

Alors que le mois de juin sera dédié à l’écologie avec de nombreux événements organisés en ville, le Conseil a acté l’adoption du Plan climat communal, qui verra la création du premier Conseil citoyen pour le climat, afin de co-construire avec les habitants une ambition forte au regard de l’urgence environnementale.

L’orientation globale du plan ayant été actée, les prochains mois verront se traduire par des actions concrètes qui seront débattues lors du prochain Conseil, a indiqué le maire.

La première adjointe a, à ce titre, présenté un ambitieux plan de sauvegarde des commerces de proximité, réalisé avec le concours de la Chambre de commerce et d’industrie du département.

Afin de garantir « la qualité et le dynamisme » des cellules commerciales en ville, la municipalité a identifié cinq périmètres : Carnot-Bordes, Moulin Neuf, Stalingrad, Jean Jaurès et Aristide Briand. Pour ceux qui ne joueraient pas le jeu, la mairie se réserverait le droit de préempter ces fonds de commerces ou murs.

Le Conseil s’est conclu par le vote d’un vœu de la majorité à propos des récents événements en Palestine, pour lesquels un rassemblement fut organisé la vieille devant l’hôtel de ville. La situation des ouïghours a également été abordée, le maire assurant que la ville était « engagée au côté des peuples opprimés, pour la justice et la paix ».

DES CHIFFRES QUI EN DISENT LONG…

  • 1 Plan climat communal voté à l’unanimité
  • 960 places pour que les enfants de la ville profitent d’un séjour d’été
  • 1 création du dispositif « Aides aux devoirs » dès la rentrées de septembre pour 800 élèves de primaire en difficulté. Un budget de 300 000 euros.
  • 5 périmètres de sauvegarde des commerces de proximité ont été actés dans un plan présenté par la première adjointe Zaiha Nedjar.

• M.B.

Prochain Conseil municipal, jeudi 8 juillet, retransmis en direct sur la page Facebook de la ville.

 

Voir aussi

ut nunc Phasellus dapibus justo libero. sit ipsum sem, pulvinar ante. efficitur.