Commémoration du 19 mars 1962 – Cultiver la paix

Pandémie oblige, la cérémonie de commémoration du 19 mars s’est tenue en comité restreint.

Commémoration du 19 mars 1962 - Cultiver la paix - Ville de Stains

Cependant, les Stanois ont pu y assister via une retransmission en direct sur la page Facebook de la ville, et où il est encore
possible de la visionner.

La cérémonie commémorative de la Journée nationale du souvenir et de recueillement en mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, est un rendez-vous important pour rappeler que plus que jamais, il est essentiel de se souvenir, tout en travaillant au rapprochement des peuples pour éviter que les atrocités de la
guerre ne puissent se reproduire. Ainsi, dans son discours, Maurice-Ange Lesne, président du comité local de la FNACA a insisté sur cette notion du devoir de mémoire.

Commémoration du 19 mars 1962 - Cultiver la paix - 2 - Ville de Stains

Le maire, quant à lui, a abondé dans ce sens tout en rappelant la nécessité de lever le voile sur les zones d’ombres qui subsistent encore sur cette page de l’histoire. Il a ainsi salué la reconnaissance officielle par le président de la République de
l’assassinat du dirigeant nationaliste Ali Boumendjel par l’armée française en 1957 pendant la Guerre d’Algérie.

Sa prise de parole a aussi été l’occasion d’annoncer, « une bonne nouvelle, puisque nous étions en attente de la confirmation du Département depuis quelques années déjà, le futur gymnase situé sur le quartier des Tartres portera le nom de Fatima Bedar », cette jeune Stanoise morte lors de la répression sanglante du 17 octobre 1961.

• R.H.

Voir aussi

suscipit tempus vulputate, ut libero velit,