Colère – « Il est plus que temps pour nos autorités de réagir »

Dans la nuit du 18 au 19 septembre, le Mur, lieu d’expression artistique et citoyen inauguré la veille, a été vandalisé.

Colère - « Il est plus que temps pour nos autorités de réagir » - Ville de Stains

© Dragan Lekic

La fresque souillée représentait les visages de personnalités marquantes de la lutte pour les droits des Femmes. « Cela en dit long sur les idées et les valeurs des auteurs de cet acte », commente avec colère le maire, Azzédine Taïbi.

De plus, ce dernier a vu son nom apparaître quelques jours auparavant sur une liste de personnalités identifiées comme « islamo-gauchistes » sur un site internet d’extrême droite. Ce qui l’amène à dire qu’ « il est plus que temps pour nos autorités de réagir face à la multiplication de ces actes de vandalisme, d’intimidation, de menaces, de destruction et de violences d’une frange de la population, motivée par des idées mortifères. »

L’élu stanois tient à ajouter : « Ces actes lâches et odieux renforcent notre détermination et notre engagement à combattre sans relâche les
idées fascistes de ces mouvements obscurantistes. »

• C.S.

Voir aussi

id, Sed accumsan consectetur in id Donec