Cinéma – Action : ça tourne encore !

Il écrit, réalise et joue, Sadio Niakaté, un jeune Stanois multiplie la production de courts métrages.

Les deux derniers ont connu un grand succès. Il y a quelques jours, il était en tournage en ville.

Cinéma - Action : ça tourne encore ! - Ville de Stains

L’artiste est prolifique. Sadio Niakaté réalise des films les uns après les autres. Dans son premier par exemple, il abordait la violence faite aux femmes. Dans le deuxième, il posait son regard sur les rixes entre jeunes. Le prochain est une histoire puisée dans une triste réalité : « Hallo-win ».

Cette dernière production traitera également des violences faites aux femmes mais avec une subtilité dont le jeune réalisateur a le secret. « Ce film peut s’apparenter à un spot publicitaire, je l’ai imaginé comme une réalisation hybride : mi- film, mi- spot pub. Nous tournons depuis quelques jours et comme les précèdents un message de prévention sera l’une des bases du travail. Le cinéma doit avoir du sens et éveiller les consciences, se réjouit le jeune réalisateur. Nous tournons au Clos Saint-Lazare, avenue Paty et d’autres spots stanois. Je tiens à remercier mon équipe technique de 5 personnes, 5 comédiens et une vingtaine de figurants. L’ambiance de tournage est superbe et tout le monde s’implique à fond ».

Dans son dernier opus il donne l’opportunité à des enfants Stanois de jouer aux acteurs. Attaché à sa ville, les rues stanoises sont souvent le décor de ses récits en images. En autoproduction, le film sera disponible dans quelques semaines.

Ce jeune homme du Moulin Neuf gravite aussi dans le monde du théâtre et du cinéma. Les Stanois ont notamment pu le voir sur les planches de l’Espace Paul-Éluard dans la pièce Bomayé autour de l’esclavage ou encore au studio Théâtre de Stains. Riche de ses expériences, c’est en tant que réalisateur, scénariste et acteur qu’il continue de construire son début de carrière que nous lui souhaitons longue et faite de réussite.

• R.H

Voir aussi

Nullam id neque. fringilla suscipit pulvinar Lorem ante. mattis