Budget voté !

Le dernier conseil municipal avant les élections des 15 et 22 mars prochains s’est tenu en présence de nombreux Stanois venus assister au vote du budget.

La séance du Conseil municipal du mercredi 26 février a été ouverte par le maire. Azzédine Taïbi a fait un tour d’horizon des dernières actualités locales en particulier concernant la visite du nouveau préfet de Seine-Saint-Denis, et sa convocation au Tribunal administratif, avec 7 autres maires, au sujet de l’arrêté contre l’utilisation de glyphosate.

VOTE DU BUDGET

Les débats se sont ensuite orientés sur le budget. « Notre gestion a tenu compte des réalités, aussi bien financières que sociales de notre commune », a introduit Farida Aoudia Ammi, adjointe au maire déléguée au personnel et aux finances, en préambule des échanges budgétaires.

Dans un contexte notamment marqué par la suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages, la municipalité maintient au même niveau le service public proposé aux habitants. Il se conjugue à une gestion maîtrisée des dépenses de fonctionnement et à la recherche de cofinancements.

Des efforts qui ont permis d’atteindre un niveau d’autofinancement de 8 037 166 euros. Le tout sans avoir augmenté la part communale sur les impôts locaux. D’importants investissements et le désendettement progressif de la collectivité se poursuivent. En effet, la solvabilité financière de la ville doit se confirmer au terme de l’année 2020. Avec une capacité de désendettement ramenée à 9,6 ans.

Le niveau des dépenses d’équipement pour le budget 2 020 s’établit à 11 180 712 euros. Dans ces conditions, la collectivité finance ses investissements par ses ressources propres, avec un recours à l’emprunt limité à 11 %. Le budget 2 020 a ainsi été adopté.

LES AUTRES VOTES

Par ailleurs, l’ensemble des subventions aux associations a été adopté à l’unanimité, exception faite de l’Espérance Sportive de Stains et du Studio Théâtre de Stains pour lesquels l’opposition s’est abstenue.

 

RH

UN PROGRAMME PLURIANNUEL D’INVESTISSEMENT

Des travaux engagés sur le budget 2020

> Rénovation de la maternelle Joliot-Curie : 690 265 €
> Requalification des jardins familiaux : 1 350 000
> Travaux thermiques au Centre municipal de santé : 804 000
> Rénovation de la poste Louis Bordes : 333 000
> Réalisation d’un terrain de football synthétique : 600 000
> Réhabilitation de la mairie : 200 000

Voir aussi

dictum id venenatis risus odio felis diam id libero. ut massa dolor.