Accompagnement – Cravate Solidaire

« L’habit ne fait pas le moine, mais il y contribue », une maxime que prône l’association La Cravate Solidaire dans le cadre de ses opérations d’aide à l’insertion professionnelle.

Accompagnement - Cravate Solidaire - Ville de Stains

© Dragan Lekic

Le 23 février alors que la grisaille enveloppait la ville, que la place Marcel-Pointet était le point de traversée des enfants fréquentant les centres de loisirs qui se rendent à l’Espace PaulÉluard, il trônait au milieu de la place une sorte de mobil-home frappé du nom d’une association : « La Cravate Solidaire ». Dans sa politique d’aide à l’insertion professionnelle, la ville via son chargé de mission Insertion professionnelle, Développement emploi et Formation a lancé un partenariat avec celle-ci.

L’opération du jour s’est construite en plusieurs étapes : plusieurs jeunes suivis par le Point information jeunesse(PIJ) ont été prévenus de la venue de cette association qui a pour but de proposer un accompagnement complet aux chercheurs d’emplois.

Maciré, 21 ans, en recherche d’emploi et vêtu d’un beau costume attend devant la porte où l’on fait passer des « entretiens ». « C’est le PIJ qui m’a orienté. L’objectif pour moi est de gagner en assurance pour mes futurs rendez-vous d’embauche. Franchement, c’est une bonne idée ce genre de dispositif. Cela peut aider beaucoup de jeunes » confie-t-il avant d’aller à la rencontre de son interlocuteur pour une mise en situation.

Fanta, une Stanoise de 24 ans debout devant le mobil-home s’apprête à passer par les mains de la coach en image : « je recherche un emploi dans le domaine administratif et l’accueil. Cette expérience me donnera de l’assurance pour l’entretien et je pense que cela me servira par la suite. C’est une véritable aide » dit-elle tout sourire.

UNE MISE EN SITUATION RÉELLE

Ainsi, est proposé l’atelier « coup de pouce » avec une équipe souriante et accueillante qui dispense un accompagnement en coaching d’image, fournit le costume ou autre tenue adéquate pour un entretien face à des experts RH.

Une opération qui dure environ deux heures pour travailler les moindres détails. Une photo professionnelle est également prise et envoyée
aux candidats. Aujourd’hui, malgré une légère baisse induite par la crise de la Covid, le taux de réussite est de 70 %. Les membres de l’association qui grandit depuis 2012 n’hésitent pas à garder le contact avec celles et ceux qui passent entre leurs mains. « Pas plus tard que la semaine dernière, un jeune nous a contactés pour nous confirmer que nos conseils avaient porté leurs fruits. Il avait trouvé un emploi et reçu son premier salaire », assure Mathlide cheffe de projet au sein de l’association, le regard plein d’émotion.

Il est important de noter que La Cravate Solidaire récolte des vêtements pouvant servir pour leurs ateliers, les particuliers peuvent donc les contacter pour effectuer des dons. Certains Stanois sont passés déposer quelques sacs d’habits. Une opération simple, efficace et qui donne un véritable coup de pouce. Le prochain rendez-vous est organisé en partenariat avec la Régie de quartier, le 22 mars.

Pour contacter la Cravate Solidaire par mail : mobile@lacravatesolidaire.com, par téléphone : 07 66 87 43 19, ou sur le site internet :
www.lacravatesolidaire.org.

• R.H.

Voir aussi

facilisis Praesent mattis tempus id pulvinar velit, sed consequat. nunc