Un rassemblement pour exiger la réouverture de la Poste

Plusieurs dizaines d’habitants se sont rassemblées samedi 20 mars afin de protester contre la fermeture du bureau de poste du Clos et exiger sa réouverture.

Un rassemblement pour exiger la réouverture de la Poste - Ville de Stains

Réuni devant le bureau de poste avenue Louis Bordes, lui aussi fermé pendant quelques jours la semaine dernière, un collectif d’habitants a fait résonner samedi dernier ses revendications mégaphone à la main.

Les prises de paroles se sont succédées, toutes allant dans le même sens : soutien aux agents agressés – qui a justifié en partie la décision de fermer le bureau du Clos – désarroi face à une situation qui perdure et au sujet de laquelle la direction du groupe n’apporte aucune réponse tangible. Plusieurs élus étaient également présents ainsi que le maire Azzedine Taïbi : « La
fermeture de la poste du Clos, c’est l’affaire de tous! Cette situation est insupportable pour toute une partie de la population. L’accès au service public est un droit ! »

DES PROPOSITIONS DÉBATTUES

Plusieurs rencontres ont déjà eu lieu entre les services compétents et la majorité municipale, sans déboucher sur autre chose que de vagues promesses. Alors que de réelles propositions sont sur la table : renforcer la sécurité aux abords du site avec la présence de vigile à l’entrée, sensibiliser la population au sujet des agressions que subissent les agents, embaucher des Stanois afin de réduire la distance qui s’est installée entre le groupe et les habitants.

En vain. À ce jour, la perspective de voir le site rouvrir prochainement est pratiquement nulle. En cause, selon l’édile : « les politiques d’austérité qui minent le service public. Mais ne nous méprenons pas, c’est par une logique de rentabilité que des bureaux de poste ou de sécu ferment partout sur nos territoires populaires (…) Nous défendons des services publics de proximité.
C’est une question de lien et de dignité pour les personnes ».

• M.B

TÉMOIGNAGES CITOYENS

« Nous sommes âgés, parfois malades, nous n’arrivons pas à nous déplacer et nous n’avons pas internet à la maison. On ne peut pas faire la queue pendant une heure pour des services de base. »

« Je suis handicapée, c’est très dur pour moi de me rendre jusque-là poste principale. J’aimerais que nous soyons entendus et que la réouverture se fasse vite. »

« C’est un droit d’avoir une poste près de chez soi. Nous sommes des habitants du Clos Saint-Lazare et nous sommes là aujourd’hui pour réclamer nos droits. En tant qu’habitants du clos et citoyens français, tous ensemble, nous allons réussir. »

QUELQUES MOTS DE AZIZA TAARKOUBTE, ADJOINT DE QUARTIER

« Nous avons rencontré la Direction locale, départementale, régionale… Nous avons essayé de trouver des solutions, fait des propositions, en vain. Ils nous ont dit d’ouvrir un guichet unique géré par la municipalité, mais c’est totalement inacceptable. Ils sont en train de casser les services publics et ils veulent en plus qu’on les soutienne dans cette démarche. Nous n’acceptons
pas ce chantage. On nous rétorque que les agents du bureau du Clos ne souhaitent pas reprendre le travail, c’est faux !

Nous avons contacté deux agents qui nous ont affirmé être d’accord pour la réouverture. Les Stanois ont besoin de ce bureau, à l’Avenir comme au bureau de poste principal, l’accueil du public ne peut se faire dans de bonnes conditions car l’affluence est bien supérieure à la capacité maximale d’accueil.

Par conséquent, les conditions de travail des agents sont dégradées tout comme le service rendu à la population. Nous allons proposer une nouvelle mobilisation et appelons tous les habitants à faire entendre leur voix. Nous n’avons toujours pas de retour de la part de la direction de la Poste depuis notre dernier rendez-vous, il y a plusieurs mois. Il faut que cesse le mépris à
l’encontre des habitants du Clos. Nous ne lâcherons rien.»

DERNIÈRE MINUTE – RÉOUVERTURE DU CENTRE D’ASSURANCE MALADIE

Après avoir interpellé à plusieurs reprises et adressé un courrier à la direction de la CPAM 93 pour dénoncer la fermeture de la sécu depuis plusieurs mois, ainsi que des rumeurs de fermeture définitive, nous avons appris la bonne nouvelle : la réouverture du centre d’assurance maladie à Stains.

Voir aussi

fringilla Praesent ante. Nullam dolor. dolor sed ipsum efficitur. ipsum