Réhabilitation de l’espace public – Vol au-dessus d’un nid de travaux

Une série de travaux de réhabilitation, d’aménagements est lancée dans l’espace public de la ville. D’autres suivront d’ici la fin de l’année, Stains Actu fait un état des lieux.

Depuis quelques jours, les Stanois ont pu ou peuvent apercevoir différents chantiers dans les rues de la ville. Ces derniers sont entrepris dans le cadre du Plan pluri annuel d’investissement de Plaine Commune (PPI) et suite à la demande du maire, qui s’est basé sur les remontées de terrain dans ces différents échanges avec les habitants. Ils sont également financés par les crédits déconcentrés. Ces opérations relèvent d’une volonté politique des élus stanois. « Nous menons une forte bataille pour que Stains puisse bénéficier d’un budget conséquent alloué à la réhabilitation de l’espace public. Notamment pour les zones qui ne bénéficient pas des plans de réhabilitation tels que l’ANRU. Stains ne sera pas la dernière ville à être servie. Nous porterons haut et fort la voix de nos habitants qui méritent un cadre de vie digne » affirme Mathieu Defrel, adjoint au maire en charge du Plan local de déplacement (PLD) au niveau de Plaine Commune.

Une opération de préfiguration de travaux est lancée sur le parking du cimetière. En attendant l’inscription au PPI pour une réhabilitation en profondeur du site afin d’offrir un espace de stationnement de qualité.

Parking réabilité du cimetière, rue Rolnikas - Ville de Stains

Parking réabilité du cimetière, rue Rolnikas

La rue Adrien-Agnès vit au rythme d’une opération de réfection du tapis de la voirie, des trottoirs mais aussi du système d’écoulements
des eaux. Le même type de protocole sera développé sur les rues Théophile-Gautier et George-Bauce d’ici 2021. La rue de la Cerisaie
a connu le même type de travaux maintenant terminé. Une réflexion est actuellement menée sur le stationnement dans cette zone.

D’AUTRES TRAVAUX ANNONCÉS

Une intervention est également programmée au niveau de l’allée Paul-Langevin. En effet, la chaussée est déformée par les Platanes centenaires, ce qui provoque des problèmes d’écoulement des eaux et une déformation des chaussées. Des problématiques qui seront solutionnées par ce chantier à venir.

Réhabilitation de l’espace public - Vol au-dessus d’un nid de travaux - Ville de Stains

Travaux en cours rue Adrien-Agnès

À l’aube du mois de décembre, la rue Pierre de Geyter va connaitre elle aussi un réaménagement de la voirie avec l’installation de chicanes
et de passages piétons, mais également la mise en place d’un stationnement règlementé. L’objectif est de sécuriser la zone et de faire respecter la limitation de vitesse (à Stains la vitesse est limitée à 30 km/h).

RÉFLEXIONS AVEC LES HABITANTS

Une action de réaménagement de l’allée Anatole- France est en cours. Il s’agira de « résidentialiser » le périmètre. Des rassemblements
nocturnes entrainant des dégradations ont été signalés à ce niveau, aux abords de l’école.

Travaux allée Anatole France - Ville de Stains

Allée Anatole -France.

Ainsi, après un travail mené avec les parents d’élèves, il a été acté que la rue sera fermée de 21 h 30 à 6 h 30 du matin. Par ailleurs, après des échanges avec les établissements scolaires, les riverains et les parents, une étude est en cours.

En effet, aux heures de sorties des écoles, un engorgement crée des crispations entre toutes les parties. Le parking du Pir, non loin de la gare du RER D, connaitra lui une évolution. Les riverains ont alerté les élus qu’en soirée, il se transforme en lieu de squat, créant des nuisances sonores. C’est pourquoi, le plan de stationnement sera revu, et des barrières installées. Le soir, une fois sorti du parking, il ne sera plus possible d’y entrer.

Enfin, en attendant la réhabilitation du quartier la Prêtresse, le parking de l’IME Henry-Wallon servira aux véhicules des commerçants du marché, le mercredi et le samedi afin de libérer l’espace public fortement occupé ces deux jours par les véhicules des marchands.

Ce vol au dessus d’un nid de travaux est terminé en espérant qu’au regard de la situation sanitaire, les chantiers ne soient pas repoussés trop longtemps…

• R.H.

 

Voir aussi

sem, neque. sit dolor ante. amet, leo. sed