La municipalité prépare la rentrée

Le premier conseil municipal du nouveau mandat s’est tenu jeudi 25 juin dernier. L’ordre du jour portait en particulier sur les aides aux familles et l’entretien du patrimoine municipal.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus, le conseil municipal s’est déroulé à huis clos, à l’Espace Paul-Éluard. Mais, tenant à la rendre publique, la séance a été diffusée en direct sur le Facebook de la ville. Les Stanois peuvent d’ailleurs encore la visionner dans son intégralité.

Dans son introduction, le maire Azzédine Taïbi, est revenu sur les actions solidaires menées tout au long de la crise sanitaire : distributions de paniers solidaires, de masques, dons d’ordinateurs, etc. Puis, il a ouvert les débats.

Toute la première partie a été consacrée à l’élection ou la désignation des élus qui siègeront dans les instances tels que les conseils d’administration des écoles locales. Par la suite, les élus ont été invités à voter la validation de l’aide financière accordée par la ville aux familles qui fréquentent la restauration scolaire, en compensation de l’arrêt de ce service public durant la période de confinement.
À Stains, 3 068 familles y sont inscrites, réparties en 5 tranches de quotient familial. Pour les tarifs 1, 2 et 3, les bénéficiaires recevront 70€, pour les tarifs 4 et 5 ce sera 40€. L’enveloppe allouée représente un budget de 188 196 euros. Cette aide, votée par le conseil, sera
versée sous forme de chèques à dépenser dans des commerces de la ville.

Autre sujet que le Conseil a approuvé à l’unanimité et qui concerne les familles fréquentant les écoles : la demande de subvention pour des programmes d’investissement ou de fonctionnement dans le cadre de la dotation politique de la ville 2020 (DPV). Cette dernière, d’un montant de 4 030 573,73 euros, regroupe onze projets de travaux dans les écoles.

EXONÉRATION DE TAXE

Retour aux commerçants de la ville et à l’impact de la crise sanitaire sur leurs activités. Une ordonnance permet aux collectivités de consentir, exceptionnellement, à un abattement compris entre 10 et 100 % de la taxe locale sur les enseignes et la publicité extérieure au titre de l’année 2020. Le conseil municipal a voté une exonération totale pour les commerces de la commune.

SERVICE PUBLIC DE PROXIMITÉ

Dernier point, que Stains actu partage : l’acquisition de l’immeuble de bureaux situé à l’angle du boulevard Maxime-Gorki et de l’avenue Louis-Bordes où se trouvent les services du Département de la Seine-Saint-Denis et de la Trésorerie principale de Pierrefitte-Stains.

Après avoir relaté le contexte juridique de cette acquisition et la décision du Tribunal de grande instance en faveur de la commune, le maire a rappelé son attachement quant à la présence de services publics en ville, pour lesquels il a dû certaines fois batailler pour leur maintien. Dans l’enceinte de ce bâtiment, il encourage même les locataires institutionnels à développer leur service pour répondre davantage aux besoins de la population.

Le procès verbal, qui reprend l’ordre du jour, point par point, est en ligne sur stains.fr. Prochain conseil municipal, en septembre.

• R.H.

Voir aussi

id efficitur. venenatis, Curabitur lectus odio venenatis sit leo. dolor. elit. ut