Le PIJ / La Passerelle bien en place…

Nouvelle adresse, place du Colonel-Fabien, pour le lieu qui accueille le Point Information Jeunesse (PIJ) et l’espace de prévention-santé. Un coup de jeune avec une ouverture désormais élargie au samedi.

Tout le monde est sur le pont à la Passerelle en ce début décembre… Le lieu qui accueille le Point Information Jeunesse (PIJ) pour les 16-25 ans quitte en effet le 25 avenue Paul-Vaillant Couturier pour rejoindre la place du Colonel-Fabien et les locaux de l’ex-médiathèque. Mais en attendant d’ouvrir ses portes, samedi 7 décembre au lendemain de son inauguration, l’équipe de La Passerelle a encore le nez dans les cartons. « Tout le monde met la main à la pâte, mais ça vaut le coup, glisse le responsable du service jeunesse. Les jeunes vont bénéficier d’un espace d’accueil bien plus fonctionnel. Et puis, on s’inscrit dans un pôle central de service public dédié à la jeunesse avec la présence à proximité, de l’association du Réseau des Cadres et Etudiants (RCE). »

La Passerelle dispose de 200 m2 de locaux rénovés. Elle abrite également un espace santé avec la présence d’une psychologue trois jours par semaine -lundi, mercredi, jeudi- et d’un agent de prévention santé en continu. « Une structure bicéphale qui permet d’organiser des actions communes, comme la prévention sur les conduites à risque des adolescents », précise Mathieu Defrel, 1er adjoint au maire délégué à la jeunesse. Pour le reste, le PIJ reste fidèle à sa devise d’être un lieu de ressources « pour l’accès des jeunes Stanois à leurs droits et à leur réussite. » Très concrètement, cela passera, place du Colonel-Fabien, par un espace en libre-service avec 5 postes informatiques reliés à un copieur, un coin détente et documentation, un espace de réunions avec écran tactile pour des cafés-débats et enfin une salle multimédia qui « servira, entre autres, à animer des ateliers de conception de CV digitaux », détaille le directeur de la structure. Le tout appuyé par un informateur jeunesse spécialiste du multimédia qui complète l’équipe composée de trois autres informateurs couvrant différents champs d’action : insertion sociale et professionnelle, décrochage scolaire, organisation d’activités culturelles. Enfin, autre bonne nouvelle, les locaux du PIJ
seront désormais ouverts le samedi après-midi.

Fred Laurent

Voir aussi

consequat. sed quis lectus luctus massa id risus