Au bonheur des jeunes

Stains actu a passé quelques jours dans le centre de vacances de la ville situé à Jard-sur-Mer (Vendée). Un moment de partage et de joie en compagnie de jeunes Stanois en villégiature. Reportage.

À 5 heures de route de Stains et à 24 km des Sables d’Olonne, sur la côte de lumière, on trouve Jard-sur-Mer en Vendée. Au bord d’un chemin, un portail bleu et jaune portant l’inscription « ville de Stains », indique l’emplacement du second centre de vacances de la ville.

Une colonie située dans un site naturel classé, au coeur d’une pinède de près de 22 ha et constitué de plusieurs bâtisses en dur comprenant notamment les cuisines et sanitaires. Une quinzaine de grandes tentes (marabouts) font office de dortoirs. C’est ici que depuis 1955, des milliers de Stanois y ont passé les vacances d’été. La génération aoûtienne 2019 y a posé ses valises le 8 août dernier. 50 petits de la ville de 9 à 12 ans encadrés par une équipe de 20 adultes (animateurs, direction, cuisiniers) séjournent dans ce lieu, juste après le
passage des 50 juilletistes.

Immersion avec les enfants

Arrivés en fin d’après-midi, le 13 août, Stains actu a été accueilli par la directrice Herveline qui fait découvrir le site et détaille, enthousiaste, le programme concocté pour le séjour. Dans la foulée, départ pour la commune voisine Talmont-Saint-Hilaire au centre équestre du Pré Danseur où une douzaine d’enfants encadrés par deux animateurs campent et s’exercent à l’équitation. Au crépuscule
pour le plus grand bonheur des petits Stanois, un feu de camp vient illuminer la nuit vendéenne. Demain, un autre groupe va prendre
la relève pendant que celui-ci regagnera le centre.

Retour à Jard dans la soirée, les jeunes s’endorment dans leurs tentes et l’équipe, sous la houlette d’Herveline, en profite pour faire un
débriefing de la journée. Le lendemain, après le petit-déjeuner et la toilette, il est proposé diverses activités : balade en forêt, pêche aux crabes, splash games, initiation à la voile… à la grande satisfaction de tous et du viseur de notre photographe.

Une volonté municipale

Le responsable du pôle enfance et petite enfance était également sur place afin de saluer le travail et encourager l’équipe d’encadrants. « C’est une volonté municipale de garder nos deux centres de vacances de Villiers-sur-Loir et de Jard-sur-Mer. Beaucoup d’autres villes font le choix de s’en séparer au grand désarroi des familles et des enfants. Ce sont des lieux fédérateurs pour nos jeunes qui permettent également la découverte de deux belles régions ».

En effet, 1,3 millions d’euros ont été investis par la ville pour leur rénovation depuis le début du mandat. Ces centres accueillent chaque année environ 250 enfants entre les vacances de printemps et d’été depuis plusieurs générations. Mais la municipalité propose aussi d’autres séjours en investissant 160 000 euros par an. Ce qui permet, en tout, à 550 enfants de passer d’agréables vacances.

Chaque famille stanoise, quelque soit son quotient familial, bénéficie d’une participation de la ville. Une politique de droit aux vacances ancrée dans l’histoire locale et défendue bec et ongles par l’équipe municipale.

Témoignages

J’aime bien la colonie car cela nous permet d’apprendre beaucoup de choses comme la vie en communauté. C’est une belle aventure. Nous sommes bien hébergés. Je conseille à tous les jeunes Stanois d’y venir. Quant à moi, je n’hésiterais pas une seconde à revivre cette aventure. C’est très bien de pouvoir partir en vacances, ça permet à de nombreux enfants de la ville de profiter de l’été dans un cadre magnifique. – Djiskine Hadia

 

 

On a fait de nombreuses activités comme du ping-pong, de l’équitation, du basket… L’endroit est vraiment magique, calme et magnifique. Cela permet de nous retrouver entre copains et de s’amuser en toute sécurité. Ce que j’ai le plus apprécie, c’est le camping, avec le feu de camp, c’est trop trop bien ! – Sayan Ahmad

 

 

Jard-sur-Mer, c’est trop bien. On s’amuse tous, avec un tas d’activités et des choses à faire. Je vais garder un très bon souvenir de cette aventure. Les animateurs sont également bienveillants avec nous. On apprend beaucoup les uns des autres. On vit ensemble, c’est très enrichissant. Une expérience unique.Vive la colonie ! – Nassim Békhala

consequat. commodo porta. risus velit, ut Aenean neque. nec