« Une rentrée vigilante et solidaire »

Les 24 écoles primaires de la ville ont rouvert leurs portes à leurs 5 000 élèves et à leurs enseignants. Une rentrée particulière que la municipalité qualifie de vigilante et solidaire.

« Après les mois très particuliers que nous venons de vivre, nous vous souhaitons, mon équipe et moi, une très belle rentrée scolaire ! Qu’elle soit synonyme de réussite, d’épanouissement et surtout de bonne santé pour toutes et tous ». Depuis mardi, le maire, Azzédine Taïbi, répète inlassablement ces quelques mots à chaque Stanois qu’il croise.

L’édile, qui appelle à la prudence face à la « recrudescence des cas de Covid19 notamment sur notre département », assure également que la municipalité a tout mis en oeuvre pour assurer la sécurité dans les écoles. Une signalétique permettant le respect des distanciations a été mise en place, le nettoyage minutieux et régulier des lieux de vie assuré, du gel hydroalcoolique à disposition et des sensibilisations aux gestes barrières réalisés.

 

Le maire de Stains Azzédine Taïbi distribue l'Actu des écoles aux parents d'élèves

ACTIONS SOLIDAIRES

Le jour de la rentrée, le maire a, lui-même distribué des kits de fournitures scolaires, que la municipalité a décidé de fournir à tous les élèves du CP au CM2, en encourageant les enfants de la ville à les utiliser.

Plus de 3 000 élèves en ont bénéficié. Cette action, inscrite dans le programme municipal, a pris encore plus de sens avec la crise sanitaire et sociale que traverse le pays.

« Nous sommes conscients des difficultés sociales et financières engendrées par la crise, nous avons donc mis en place plusieurs dispositifs, dont celui des kits de fournitures scolaires, explique le maire. Mais aussi la distribution de chèques solidaires aux familles qui n’ont pas pu envoyer leurs enfants à la cantine durant le confinement. »

En effet, chaque famille qui était inscrite à la restauration scolaire l’an passé, ont reçu ou vont recevoir un courrier les invitant à retirer un chèque de 40 ou de 70 euros en fonction de leur quotient familial. Celui-ci, pourra être dépensé dans les commerces de la ville qui ont accepté d’être partenaires. La remise des chèques commencera ce samedi et s’étalera, sur rendez-vous, jusqu’au 17 octobre.

DES PROJETS À VENIR

Par ailleurs, la construction du groupe scolaire Lucie-Aubrac dans l’éco-quartier des Tartres, malgré un retard pris dans la réalisation des travaux à cause du confinement et de la crise, a repris cet été. Cet établissement de 19 classes devrait être livré au premier trimestre 2021. Une ouverture attendue pour désengorger les écoles des villes de Pierrefitte et de Stains.

L’évolution démographique de Stains a aussi été l’un des arguments du maire pour ré-interpeller le Département sur la construction d’un 4e collège public sur la ville. Bonne rentrée !

• CAROLE SAPIA

Voir aussi

venenatis, dictum in Donec Aenean risus leo. nec eleifend